l'alliance des cités obscures


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Où on desespére de trouver âme charitable quelque part

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Samaël
Flaneur
Flaneur
avatar

Nombre de messages : 79
Race : humain/e
Emploi : tortureur professionel
Date d'inscription : 20/11/2006


Age: ?
objets: sacoche rempli d'objets divers
niveau de vie:
25/50  (25/50)

MessageSujet: Où on desespére de trouver âme charitable quelque part   Sam 25 Nov - 14:59

Samaël fit quelques pas sur le carrelage froid de l'hôpital. Il y avait bien un accueil ici mais personne pour s'en servir. Endroit sinistre. Une odeur de détergant flottait dans l'air comme un rat mort dans un caniveau. Infect. Si seulement l'autre l'avait loupé. Maintenant, il se baladait avec quelques grammes de plomb perdu quelquepart entre son estomac et son rein gauche. Une fois ce problème réglé, il faudra qu'il pense à retrouver le grr malade Mad *** qui avait permis à l'autre de le retrouver. Mais il y avait tout de même plus urgent, étant donné le sang qui s'écoulait goutte à goutte sur les dalles et qui formait déjà une legère flaque en forme de .....poisson? Et d'ailleurs, ils allaient sûrement encore se faire enquiquiner par une femme de ménage a bec de perroquet s'il ne bougeait pas d'ici.

"Eh, oh! Y'a quelqu'un? cria-t-il a tout hasard."

Mais il n'eut pour réponse que le flic flac des gouttes qui continuaient de s'écraser sur le sol et le tic tac du pendule qui sonnait 3 heures. On n'était peut-être en pleine nuit mais ce n'était pas une raison pour tous déserter l'hôpital. Il soupira puis se laissa tomber durement sur la chaise la plus proche.

"Il ya bien quelqu'un qui va finir par arriver" se rassura-t-il

Mais une fois de plus, personne ne fit l'effort de lui répondre.


"Bande de ploucs" répliqua-t-il au silence.

Puis il s'assoupit...... dodo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seraï
Sédentaire
Sédentaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 141
Age : 28
Race : humaine
Emploi : infirmière
Date d'inscription : 13/06/2006


Age: 23 ans
objets: seringues
niveau de vie:
25/50  (25/50)

MessageSujet: Re: Où on desespére de trouver âme charitable quelque part   Sam 25 Nov - 15:55

Seraï s'engouffra dans l'hôpital très discrètement, elle renversa un plateau qui ne devait pas être là et glissa sur une flaque d'eau pour finalement s'étaler par terre. Salopris de ********** grr , elle se redressa et entreprit d'essorer sa robe quand elle aperçut que la flaque d'eau était en fait une flaque de sang. Et re-salopris de ********** grr , comment allait-elle récupérer sa robe maintenant ? Déjà qu'il ne lui en restait presque plus de mettables avec l'incendie de sa maison. Et re-re-salopris de******** grr . Si elle trouvait l'imbécile qui a eu l'idée de...., hum...elle le finirait. Du moins sur le coup.

"Et re-re-re salopris de ******* grr , se mit-elle à hurler dans l'hôpital désert vu l'heure.

Ses yeux s'arrêtèrent sur un jeune homme aux cheveux gris-beige qui s'était assoupi sur une chaise qui avait flanché sous son poids sans même le réveiller. Une immense flaque rouge s'étendait sous ses fesse pour arriver jusqu'à ses pieds. Alors voilà le criminel qui avait saccagé sa robe...mais l'instinct d'infirmière de Seraï reprit le dessus. Pas question de se faire renvoyer et de se prendre un procès pour non-assistance à personne en danger de mort.

marre
Alors Seraï lui balança un coup de pied dans les côtes, la blessure étant au ventre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samaël
Flaneur
Flaneur
avatar

Nombre de messages : 79
Race : humain/e
Emploi : tortureur professionel
Date d'inscription : 20/11/2006


Age: ?
objets: sacoche rempli d'objets divers
niveau de vie:
25/50  (25/50)

MessageSujet: Re: Où on desespére de trouver âme charitable quelque part   Dim 26 Nov - 15:50

-AAAAAAAAAAAAAAAiiiiieuh!!!!!!!!!!!!! hurla SamaëLLE trés trés trés fort.

Une douleur lancinante lui lacérait tout le corps et plus particulièrement le ventre. Elle plaqua sa main sur l'endroit en question et la retira immédiattement en sentant un liquide poisseux sous ses doigts. Elle baissa son regard pour identifier quelle était ce nouveau genre de sauce qu'on s'amusait à étaler sur les gens.....

-AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAh re-hurla-t-elle férocement, Qu-qu-qu'est-ce que c'est ?

Et ce fut à ce moment là qu'elle aperçut la jeune femme qui se tenait nonchallament devant elle et qui la regardait d'un oeil suspect en plus. Et alors elle comprit ce qui avait dû se passer. Son regard navigua plusieurs fois entre le sang qui s'écoulait de sa blessure et le visage de l'infirmière qui la regardait de plus en plus bizarre. Mais, ne pouvant se contenir plus longtemps, elle bondit de la chaise qui craqua elle aussi et :

-Vous vous VOUS M'AVEZ TIRE DESSUS !!!!!!!!!!!!!! Espèce de grr malade Mad ************! Comment avez vous osé! Si vous croyez vous allez vous en sortir comme ça.....et qu'est-ce que je fait dans cette hôpital, comment vous m'avez ammené dans cette endroit puant, hein? Vous faîtes du trafic d'organe, c'est ça? Et bah vous pouvez toujours courir espéce d'infirmière de pacotilles! mais je vous laisserai pas me voler mes organes!!! Voleuse criminelle faussaire sale biiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiip de biiiiiiiiiiiiiiiiiip , pourriture enflure usurpatrice et biiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiip.

Elle s'arrêta alors un instant pour laisser le temps à la fausse infirmière de réagir et de s'excuser. Elle n'avait pas l'habitude de se montrer si expressive en public mais là, cette femme ( grr) était aller trop loin. Et étant donné qu'elle eut justement pour seule réaction un regard abasourdi (sûrement parce qu'elle n'avait pas l'habitude que ses victimes ne soit pas effrayé par ses manières plus que brutales) , sa réaction à elle fut de coller une paire de baffres resplendissantes a cette usurpatrice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seraï
Sédentaire
Sédentaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 141
Age : 28
Race : humaine
Emploi : infirmière
Date d'inscription : 13/06/2006


Age: 23 ans
objets: seringues
niveau de vie:
25/50  (25/50)

MessageSujet: Re: Où on desespére de trouver âme charitable quelque part   Dim 26 Nov - 16:54

".......................................................................................Shocked"

Voilà en résumé ce qu'a pu faire Seraï quand une tornade de baffes s'était jetée sur elle. Une tornade de baffes avec en plus une voix féminine qui montait extrèmement bien dans les aigus. Seraï n'eut pas d'autres choix que de nouveau atterir par terre, mais volontairement cette fois. Ce qui fit que l'être totalement non-identifiable, prise au dépourvu par cette feinte...assez lâche, se retrouva elle-aussi par terre mais seulement après être passée par dessus Seraï.

Seraï profita de cette situation pour se relever avec brio, c'est à dire plus vite que l'autre, et de s'emparer d'une chaise encore en état.


"Et de un ! Je n'ai jamais eu d'armes à feu. Et de deux ! Je n'ai jamais appris à tirer. Et de trois ! Je ne sais même pas conduire, comment aurais-je pu vous transporter ici sans véhicule et sans être vue. Et de quatre ! Renvoyez-moi une autre baffe et cette fois je risque vraiment d'attenter à votre vie. Compris grr !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samaël
Flaneur
Flaneur
avatar

Nombre de messages : 79
Race : humain/e
Emploi : tortureur professionel
Date d'inscription : 20/11/2006


Age: ?
objets: sacoche rempli d'objets divers
niveau de vie:
25/50  (25/50)

MessageSujet: Re: Où on desespére de trouver âme charitable quelque part   Mar 28 Nov - 22:40

Samaëlle se retrouva à nouveau à terre aprés avoir trébuché contre une vague masse rousse et n'eut le temps que d'aperçevoir ledit masse se relever d'un bond pour attraper une chaise qu'elle brandit au-dessus de la tête de notre malheureuse blessée très gravement et d'entendre les mots "armes à feu, tirer, conduire, véhicule" (des mots qui d'ailleurs en disent long sur les agissements de la masse rousse) avant de s'écrouler complètement à terre, évanouie.

*et tout en une seule et unique phrase, en plus!*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seraï
Sédentaire
Sédentaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 141
Age : 28
Race : humaine
Emploi : infirmière
Date d'inscription : 13/06/2006


Age: 23 ans
objets: seringues
niveau de vie:
25/50  (25/50)

MessageSujet: Re: Où on desespére de trouver âme charitable quelque part   Mar 28 Nov - 23:25

Et après on vous sortait en médecine que vous ne risquez pas de tomber sur des cas sociaux pareils...

*nan mais je rêve...*

Seraï s'approcha prudemment de l'autre hystérique, elle ne se faisait pas avoir deux foix par le même stratagème, du moins elle essayait d'appliquer cette philosophie le plus souvent possible.

Elle prit son pouls, il était filant.


Son pseudo-patient, même complètement taré, était en train de passer l'arme à gauche...et il n'y avait bien évidemment aucun chirurgien présent...hormis elle...et elle n'était pas vraiment chirurgien.

"Et salopris d'hôpital pseudo-miraculeux !!!!!!!!!!!!!! :><: hurla-t-elle dans le couloir, ce qui créa de magnifiques échos qui lui revinrent en pleines oreilles. Aoutch !"

L'écho était fort.

Seraï se dépêcha de hisser le corps presque sans vie sur l'un des brancards abandonnés et de l'apporter dans l'un des blocs. Elle prépara...tout ce dont elle se souvenait. Le futur opéré n'avait plus qu'à espérer que Seraï avait une bonne mémoire et normalement elle n'en avait plus que la moyenne...un peu plus...ou beaucoup plus. ça, elle ne s'en souvenait plus par contre. Elle brandit un scalpel et l'approcha de la blessure.

Inciser.
Enlever les balles.
Arrêter l'hémorragie.
Refermer.
Panser.

Ce n'était pas bien compliqué, nan ?

_________________
*J'ai des questions à toutes vos réponses*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samaël
Flaneur
Flaneur
avatar

Nombre de messages : 79
Race : humain/e
Emploi : tortureur professionel
Date d'inscription : 20/11/2006


Age: ?
objets: sacoche rempli d'objets divers
niveau de vie:
25/50  (25/50)

MessageSujet: Re: Où on desespére de trouver âme charitable quelque part   Mer 29 Nov - 22:16

Samaël se réveilla avec un mal de tête pas possible et l'impression qu'on lui avait cousue les deux extrémités du ventre.

*Qu'est-ce que c'est serrée!* se plaigna-t-il à son propre inconscient

Il grogna avant d'oser enfin ouvrir les yeux. Ses souvenirs étaient plutôt vague mais ils croyaient tout de même se remémorer une certaine scène ou un certain bonhomme lui aurait tiré dans le bas ventre (pas trop bas non plus n'exagérons pas) avec sa propre arme à lui, à lui lui lui malade . lui Samaël quoi!!!)
Une catastrophe. Et maintenant manquait plus qu'il se retrouve en pleine rue avec une gigantesque mare de sang (de son sang!) répandue à ses cotés.
Mais coup de bol (ou alors c'est juste qu'il était doué), il reconnut tout simplement une humble chambre d'hôpital. Apparement on l'avait opéré. Quel louable geste. Cependant il préférait ne pas savoir quel était le boucher qui avait réalisé ce travail...
Une legère plainte s'eleva de son ventre. Hypersex. Il avait faim. Il se releva, du moins essaya, et chercha du regard une quelconque nourriture qu'il pourrait littéralement dévorer (il avait très faim). Une nouvelle plainte, plus forte encore que la première, retentit dans la salle.Et elle venait de son ventre, une nouvelle fois.


"Même ne serait-ce qu'une souris, une jolie petite souris bien dodue...siouplaît heu... "

Et c'est alors qu'il désesperait de trouver ne serait-ce qu'un cafard à déguster tout en essayant lamentablement de se remettre les deux pieds sur terre que la porte s'ouvrit pour laisser passer une petite infirmière rousse en tenue adéquate. Hypersex... malgré que vue la façon dont elle le dévisigeait, elle ne devait pas l'avoir en grande estime.

"On sait déjà rencontré auparavant peut-être" demanda-t-il en conséquence. Et il pria alors pour que ce ne soit pas à nouveau une des ses anciennes cibles... Redy (sourire trés trés hypocrite).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seraï
Sédentaire
Sédentaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 141
Age : 28
Race : humaine
Emploi : infirmière
Date d'inscription : 13/06/2006


Age: 23 ans
objets: seringues
niveau de vie:
25/50  (25/50)

MessageSujet: Re: Où on desespére de trouver âme charitable quelque part   Mer 29 Nov - 23:27

"Nan mais vous vous foutez de moi ! grr s'est mise à hurler Seraï, légèrement sur les nerfs. Vous m'avez traitée de tous les noms après m'avoir accusée de vous avoir saigné à blanc avant de m'avoir balancé d'innombrables baffes. Et vous me demandez si on se connaît ?! Nan mais je rêve..."

Seraï balança rageusement le plateau infect qu'on lui avait forcé à apporter. Elle n'avait même pas pu refuser car, grâce à l'opération miraculeuse, son patron semblait enclin à lui céder une augmentation de salaire phénoménale. Chose qu'elle ne pouvait décidemment pas refuser vu sa situation actuelle.

Seraï s'écroula sur l'une des chaises normalement réservées aux visiteurs puis s'empara de la fiche tactile du patient accrochée sur le lit. gné Elle avait réellement réussi son opération, il avait vraiment une chance de pute ce mec. Elle survola les données plus personnelles du patient quand elle aperçut que son nom n'était même pas mentionné. Et après les secrètaires vous hurlaient dessus car vous mélangiez les médicaments dans la réserve...à moins que ce ne soient les comptables. En tout cas, personne n'avait l'air de connaître son nom dans cette hôpital.


"Et vous vous appelez comment ?" marmonna-t-elle amèrement.

_________________
*J'ai des questions à toutes vos réponses*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samaël
Flaneur
Flaneur
avatar

Nombre de messages : 79
Race : humain/e
Emploi : tortureur professionel
Date d'inscription : 20/11/2006


Age: ?
objets: sacoche rempli d'objets divers
niveau de vie:
25/50  (25/50)

MessageSujet: Re: Où on desespére de trouver âme charitable quelque part   Jeu 30 Nov - 22:20

Et bien il faut croire que Samaël avait plus que éclipsé un épisode de sa vie, une nouvelle fois. Bien réfléchissons: avait-il dernièrement essayé d'attenter à la vie de l'infirmière qui ne s'embêtait pas d'ailleurs(elle s'était en effet installée confortablement sur une chaise et le fixait d'une telle façon que c'en était génant)?

-Euh Samaël, pourquoi? répondit-il en espérant que ça lui ferait quittée ce regard inquisiteur.

Seulement, rien à faire son visage ne lui revenait pas. Il avait dû être sacrément sonné par le coup de feu. Tiens d'ailleurs, elle avait peut-être des connaissances dans le coin...

-Mais dites moi, oublions ça (si en plus ça pouvait lui faire oublier qu'il avait cédé à quelques comportements à tendance violente, sexiste et mythomane), vous ne conaîtrierez pas, par hasard, une personne capable de vous retrouver n'importe qui n'importe où, quelqu'un de doué je veux dire ? J'aurai quelques mots à lui dire. (Si cette personne avait réussi à le retrouver pour l'autre ancienne ordure torturée, il était forcément super hyper méga doué... franchement!) Redy : resourire très très hypocrite (mais tout mimimignon...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seraï
Sédentaire
Sédentaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 141
Age : 28
Race : humaine
Emploi : infirmière
Date d'inscription : 13/06/2006


Age: 23 ans
objets: seringues
niveau de vie:
25/50  (25/50)

MessageSujet: Re: Où on desespére de trouver âme charitable quelque part   Jeu 30 Nov - 23:00

Seraï ne se laissa même pas berner par son sourire très très hypocrite mais si mimimignon. Pour cela les gosses avaient au moins dix milliards de longueurs d'avance...d'ailleurs elle ne craquait même pas devant ça non plus.
En plus d'être allergique aux trucs à poil, Seraï était allergique aux trucs hypocrites.


"Samaël...hein ? commença Seraï sur un ton suave tout en rectifiant la fiche tactile du patient qui avait retrouvé un nom. Vous avez une voix grave...moui une voix grave...une voix de garçon, ce qui est tout à fait normal nan ? Je n'y avais pas vraiment fait gaffe avant...il y a juste quelques minutes, vous n'avez pas du tout une voix aiguë."

Elle reposa la fiche tactile à sa place, c'est à dire à la rembarde du lit, fit quelques pas en direction de Samaël quand elle s'arrêta à cause d'un bruit mat. La fiche n'était pas restée à sa place, il fallait croire qu'elle avait une préférence pour le sol immaculé de cette chambre d'hôpital. Seraï reprit sa route, s'assit sur le rebord du lit et marre scruta les environs avec un air sérieusement louche.

"Je connais pas vraiment d'informateurs dans cette ville vu qu'ils se font tous descendre les uns après les autres par les personnes sur lesquelles ils ont dévoilé des infos compromettantes, réfléchit tout haut Seraï gné .

Quelqu'un passa dans le couloir adjacent, ce qui força Seraï à baisser le volume.

"Du coup, le seul truc que vous trouverez à tous les carrefours, c'est des tueurs à gage. D'ailleurs je dois en rejoindre un bientôt, laissa-t-elle échapper au passage comme-ci cela était d'une banalité affligeante. Les meilleurs informateurs que vous trouverez ici et en vie sont les chefs de clans...mais ils font payer assez cher, voire démentiellement cher le renseignement. Alors j'espère que vous avez de quoi les payer...et c'est pas forcément du fric qu'il demande. Quand à moi, j'aurais peut-être besoin d'un coup de main un de ces jours...alors j'espère que vous n'oublierez pas le petit renseignement que je viens de vous fournir gratis."

_________________
*J'ai des questions à toutes vos réponses*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samaël
Flaneur
Flaneur
avatar

Nombre de messages : 79
Race : humain/e
Emploi : tortureur professionel
Date d'inscription : 20/11/2006


Age: ?
objets: sacoche rempli d'objets divers
niveau de vie:
25/50  (25/50)

MessageSujet: Re: Où on desespére de trouver âme charitable quelque part   Ven 1 Déc - 0:32

-Euh...ouais...d'acord....je m'en..souviendrait, dit leeeennnntement Samaël. Ah mais alors!!! s'exclama-t-il d'un coup, ça veut dire que vous ne m'en voulez plus pour la chose que je me rapelle plus vous avoir fait! Franchêment je te jure que j'étais pas bourrée, en faite je m'étais juste fait descendre par une ancienne connaissance avec qui j'avais pas garder d'excellentes relations, dirons-nous...'fin bref..

Sur ce il se releva d'un bond (plutôt maladroit comme bond) et fit quelques pas chevrotants. Y'a pas dire, quand on voyait ces manières disons légèrement "éfféminé", on s'étonnait plus que l'infirmière s'était elle-même étonnée de sa voix grave...

-Bon, et bien si on passait aux choses sérieuses maintenant, j'aurai besoin de savoir quelle est le malade grr miam heu... qui m'a lachement dénoncé à l'autre pourriture, alors y'a plus qu'à aller demander à ceux qui se sont pas encore fait dezingué, annonca-t-il joyeusement (et un peu chancelant). Quoique faudra voir si il est à ma portée, rajouta-t-il pour lui-même, je tiens pas à finir en chair à saucisse avant la fin de l'année, moi. Je suis trôp géniale pour ça, franchement tu trouves pas kiss ...
Mais nan t'en fait pas, je te fait pas de gringue!!! ahahah t'y a cru, ein...enfin bref, ouh la besoin de m'asseoir moi, je pars en live...


Et donc il s'asseya avant de recommencer son monologue:

-Ah hypersex, ça soulage, donc tu me les présente tes conaissances? Shocked interpella-t-il l'infirmière qui devait légèrement se demander si il faudrait pas plûtot lui présenter le psy du quartier psychiatrie justement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seraï
Sédentaire
Sédentaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 141
Age : 28
Race : humaine
Emploi : infirmière
Date d'inscription : 13/06/2006


Age: 23 ans
objets: seringues
niveau de vie:
25/50  (25/50)

MessageSujet: Re: Où on desespére de trouver âme charitable quelque part   Ven 1 Déc - 21:44

"............................................................... Shocked"

Seraï ramassa la fiche tactile...question d'urgence... et l'examina de plus près...nyouuuuuuuuu. Il était sous sédatifs. Parce que ça commençait à être vraiment inquiétant là. De plus Seraï n'avait pas de reçu de formations pour les fous furieux.

"Euuuuuuuuuuuuuh, tena très longtemps notre chère infirmière un peu prise de cours. Hum, je ne suis pas sûre du tout que ce soit une bonne idée de débarquer devant un chef de clan en lui demandant..même gentiment et très poliment... un renseignement sur ses informateurs...surtout si c'est pour le trucider. Ils ne risquent pas d'apprécier...les chefs de clans...et les trucidés par la même occasion...mais bon l'avis de ces derniers nous importe peu pour l'instant."

Seraï marqua un temps d'arrêt pour que Samaël réussisse à reprendre le la conversation...il semblait un peu lent à la détente, quelque peu...

"Donc je pense qu'il est plus judicieux d'attendre que vous soyez totalement remis et de prendre le temps de mettre en place un plan judicieux et pas trop dangereux par la même occasion."

Seraï donna dix bonnes minutes à Samaël, le temps qu'il comprenne ce qu'elle venait de dire et d'assimiler que cela demandait une réponse.

_________________
*J'ai des questions à toutes vos réponses*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samaël
Flaneur
Flaneur
avatar

Nombre de messages : 79
Race : humain/e
Emploi : tortureur professionel
Date d'inscription : 20/11/2006


Age: ?
objets: sacoche rempli d'objets divers
niveau de vie:
25/50  (25/50)

MessageSujet: Re: Où on desespére de trouver âme charitable quelque part   Sam 2 Déc - 21:58

.................................................................................................... Shocked

Samaël resta planté quelque minutes sur sa chaise avant de se reconnecter a la réalité et d'assimiler les informations que l'infirmière venait de lui communiquer.
Puis prit d'une inspiration soudaine il prit son élan, se leva de sa chaise avec moults difficultés, s'avança de quelques pas chancelants, arracha la feuille des mains de l'infirmière où il marquait tout sur le patient (lui en l'occurence) et retourna s'affaler sur sa chaise. Après quelques minutes d'intense réflexion ( il lui fallait bien ça pour comprendre ce qui y était indiqué), il s'adressa enfin à la bouchère qui s'était confortablement installée sur SON lit, surement lassé d'attendre une réponse qui tardait à venir:



"Alors comme ça, c'est vous la bouchère qui m'avez opéré.... Du coup on est quitte pour les prétendus baffes que je vous aurait... adréssé. Et pour ce plan judicieux pour démasquer l'inconnu qui a provoqué notre rencontre, j'attends vos sugestions de pieds ferme." Redy


...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seraï
Sédentaire
Sédentaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 141
Age : 28
Race : humaine
Emploi : infirmière
Date d'inscription : 13/06/2006


Age: 23 ans
objets: seringues
niveau de vie:
25/50  (25/50)

MessageSujet: Re: Où on desespére de trouver âme charitable quelque part   Mer 6 Déc - 20:16

"Héééééééé, marqua-t-elle sa désapprobation, mais c'est votre problème, pas le mien. Je n'ai fait qu'une simple suggestion, à vous de vous débrouiller pour la mettre un oeuvre. Et dans votre état, la seule oeuvre à laquelle je me consacrerais, c'est celle de dormir. Alors au lieu d'écouter mes suggestions sur un plan qui sera sûrement foireux, vous feriez mieux d'écouter ce conseil : dormez et foutez moi la paix pour le moment. Vous n'êtes vraiment pas en état, et surtout pour décoder cette fiche."

Sur ce, Seraï lui arracha de même la fiche tactile des mains et entreprit de la remettre en place. Ce type devait être suicidaire pour vouloir se présenter comme ça devant l'un des chefs de clan, et surtout que cela la mettait en danger....sous la torture Samaël serait capable de la dénoncer pour se venger, genre c'était sa faute car l'idée venait d'elle. Pfiiiiou je vous jure, les gens parfois se comportent comme de parfaits abrutis.

_________________
*J'ai des questions à toutes vos réponses*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samaël
Flaneur
Flaneur
avatar

Nombre de messages : 79
Race : humain/e
Emploi : tortureur professionel
Date d'inscription : 20/11/2006


Age: ?
objets: sacoche rempli d'objets divers
niveau de vie:
25/50  (25/50)

MessageSujet: Re: Où on desespére de trouver âme charitable quelque part   Jeu 7 Déc - 22:18

-Aaaallleeeez!!!!!!!!!!!!!! siouplaît, je connais personne ici moi. Je sais même pas qui sont les chefs de clans, et puis ça se trouve c'est pas un d'entre eux qui m'a vendu, supplia Samaël. Je veux bien te rendre n'importe quel service en échange, et grâtuitement en plus...je...je suis meme près à...à..euh à me prostituer s'il le faut! Tout ce que tu veux!
Et il se leva alors de sa chaise comme s'il n'y avait jamais eu aucune balle qui lui aurait un jour transperser le ventre....

-Et puis vous voyez en plus j'ai même plus mal, s'exclama-t-il en ravalant une grimace. Oh et pour les services que je pourrais vous rendre je suis plutôt dans la torture mais shuuut sourtout le dîtes à personne, chuchota-t-il sur le ton de la conspiration tout en se baissant légerement vers son interlocutrice. Et puis, reprit-il sur un volume sonore plus compréhensible, vous pouvez ééévidement me faire également confiance, n'est-ce pas?

Après ça, il retourna chercher la fiche où il marquait les choses à savoir et continua vaguement à essayer de la déchiffrer, mais sans succès. Il attendait surtout la réponse de l'infirmière, qui, soit dit-en passant, était sa seule chance de trouver quelque contact dans la mégalopole. D'une façon ou d'une autre, il allait bien falloir qu'il découvre le moyen de se faire aider de cette personne...même s'il serait eextrémement déésolé de devoir faire du mal à une si charmante, chaleureuse et accueillante personne....Il devait à tout prix retouver une des deux personnes; soit celle qui l'avait balancé et ainsi il pourrait très certainement mettre la main sur celui qui avait plus que attenté à sa vie, soit.... eh bien, le contraire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seraï
Sédentaire
Sédentaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 141
Age : 28
Race : humaine
Emploi : infirmière
Date d'inscription : 13/06/2006


Age: 23 ans
objets: seringues
niveau de vie:
25/50  (25/50)

MessageSujet: Re: Où on desespére de trouver âme charitable quelque part   Lun 11 Déc - 21:05

Seraï était de plus en plus interloquée par Samaël. Il venait de lui avouer le plus simplement du monde qu'il était tortureur...même s'il est vrai que cela lui saura utile dans certaines négociations. Mais bon, que voulait-il négocier avec une infirmière en avouant ça. Bah rien de très réjouissant pour ladite infirmière qui commençait à voir sa liste d'amis s'allonger d'individus peu recommandables dont un tueur à gages et maintenant un tortureur. gné

"Bon, commença Seraï sur un ton un peu dubitatif, la prostitution n'est à mes yeux pas la meilleure solution envisageable, surtout si vous marchez sur les plates-bandes de certains proxénètes super puissants. Et puis, vous n'avez pas mal car vous êtes sous morphine. Quant à votre dernière confidence, on fera comme si je n'avais rien entendu, d'accord. Sur ce vous allez vous rasseoir et m'écoutez encore quelques instants."

Seraï en profita pour attraper une chaise et l'installer devant le lit de Samaël, puis reprit la conversation sur un ton de conspiration malgré elle.

"Par contre, votre confidence pourrait vous être utile lors d'une très peu probable entrevue avec un chef de clan. Ou plutôt lors d'une entrevue plus que probable avec l'un des subalternes. Compris ?"

_________________
*J'ai des questions à toutes vos réponses*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samaël
Flaneur
Flaneur
avatar

Nombre de messages : 79
Race : humain/e
Emploi : tortureur professionel
Date d'inscription : 20/11/2006


Age: ?
objets: sacoche rempli d'objets divers
niveau de vie:
25/50  (25/50)

MessageSujet: Re: Où on desespére de trouver âme charitable quelque part   Jeu 14 Déc - 0:53

-Eeeeh, comment ça j’ai pas mal, se plaignit Samaël. Ca se voit que c’est pas vous qui venez de vous faire charcuter par une chirurgienne en herbe. Nan mais franchement, j’te jure....tssss.

Il se releva de la chaise où on l’avait forcé à s’asseoir (et sans feindre une quelconque grimace de souffrance cette fois, ça ne menait à rien avec une bouchère émérite en face de soi) et fit quelques tours de salle en réfléchissant à ce qu’il pourrait bien répondre.

-Eh bien, ma foi, c’est intéressant tout ça, marmonna-t-il, enfin tant qu’à faire, reprit-il fortement, si celui qui m’a balancé est un membre imminent de je-ne-sais quelle clan, je tiens pas à me faire pourchasser pendant des lustres parce que j’aurai oser ne serait-ce que le menacer un tantinet, donc je préfère directement retrouvé mon ancien ... « client » dirons-nous, ou tout simplement le faire tuer,d’ailleurs, continua-t-il sur le ton de la conversation, si vous connaissez un tueur à gages efficace, et pas trop cher, prévenez moi. A part ça, si vous avez besoin un jour des services d’un tortureur expert et super efficace, pensez à moi, et pas à quelqu’un d’autre, je fais dire ce que vous voulez à qui vous voulez, héhé .

Il se planta alors devant l’infirmière qui semblait de plus en plus découragé et dépité puis rajouta tout de même :

-mais allez pas croire que je vous drague ou quoi que ce soit, ein, je me fais juste un peu de publicité, c’est que plus ça va et plus je me coûte cher, moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seraï
Sédentaire
Sédentaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 141
Age : 28
Race : humaine
Emploi : infirmière
Date d'inscription : 13/06/2006


Age: 23 ans
objets: seringues
niveau de vie:
25/50  (25/50)

MessageSujet: Re: Où on desespére de trouver âme charitable quelque part   Ven 22 Déc - 21:53

"C'est surtout que si vous continuez comme ça, je vous envoie dans le quartier psychiatrique, s'inquiéta Seraï en s'armant de la fiche tactile. J'ai pas ma licence pour les cinglés, par contre j'ai des collègues qui en ont à la tire la rigo. Quant à vos dons de tortureur, si vous insistez, donnez moi un numéro ou quoique ce soit qui me premettrait de vous joindre si...j'ai, dirons-nous, besoin de d'apprendre quelques petits secrets peu avouables."

Elle n'allait pas avouer à un patient dont elle ne connaissait que le nom et sa tendance à la folie qu'elle pouvait le renseigner sur un éventuel tueur à gage aux prix raisonnables. gné Quand même...ce ne serait pas très professionnel.

"Quant au tueur à gage je pourrais peut-être vous renseigner. Mais pour l'instant il est sur un contrat très important qui lui prend tout son temps. Donc vous patienterez bien quelques heures, jours, semaines voire mois le temps qu'il termine son contrat super prenant."

Et oui, que c'est compliqué de tuer un type qui ne sait maîtriser qu'une photocopieuse. Rolling Eyes

_________________
*J'ai des questions à toutes vos réponses*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samaël
Flaneur
Flaneur
avatar

Nombre de messages : 79
Race : humain/e
Emploi : tortureur professionel
Date d'inscription : 20/11/2006


Age: ?
objets: sacoche rempli d'objets divers
niveau de vie:
25/50  (25/50)

MessageSujet: Re: Où on desespére de trouver âme charitable quelque part   Jeu 11 Jan - 20:27

-Euh ouais ouais, de toute façon je n'suis pas rancunier, je lui ferai la peau moi-même, répondit Samael, autant pour lui que pour l'infirmière à l'air exaspéré plantée devant sa fiche de renseignement privé. Et puis au cas où, c'est quoi ton nom à toi? Comme ça si j'ai besoin de me procurer les services d'un agréable tueur à gages ou tout simplement quelques substances illicites, je te demanderai ici-même. D'ailleurs si vous avez besoin d'un professionnel du torturage, moi quoi, vous aurez qu'à... me contacter comme vous le pouvez vous avez surement ce qu'il faut dans toute votre paperasse, là? rajouta-t-il sur le ton simpliste d'une conversation et en montrant du doigt la fiche qu'elle tenait toujours dans les mains. Redy

Tout en évoquant ces sujets illégales dans cet hôpital bondé, il fit quelques tours de salle, ramassa le savon et quelques rouleaux de papier toilettes dans la mini salle de bains intégré, ainsi que l'ampoule de la lampe qui tenait miraculeusement sur une tablette minuscule. Fourrant le tout dans sa besace toute usée et dont on ne distinguait même plus la couleur d'origine, il termina sa phrase puis s'installa devant la pseudo chirurgienne à la noix afin qu'elle puisse à son tour prendre son tour de parole sans avoir à lui courir après.
D'un trou de son antique besace dépassait désormais un morceau de papier toilette rose bonbon... star
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seraï
Sédentaire
Sédentaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 141
Age : 28
Race : humaine
Emploi : infirmière
Date d'inscription : 13/06/2006


Age: 23 ans
objets: seringues
niveau de vie:
25/50  (25/50)

MessageSujet: Re: Où on desespére de trouver âme charitable quelque part   Jeu 18 Jan - 23:13

Seraï feignit de ne pas remarquer les maigres dons de pickpocket que pouvait avoir un patient avec une dose impressionnante de morphine dans le sang. Elle soupira un bon coup et s'apprêta réellement à rajouter ce soi-disant tortureur expert à sa liste de connaissance.

"Je m'appelle Seraï Lhoun, vous pourrez facilement me retrouver dans cet hôpital s'il vous venait le besoin de me demander un service, dit machinalement Seraï comme si elle répétait une scène. Par contre je ne crains de ne pas avoir un quelconque moyen de le faire moi-même si la situation venait à s'inverser...quoique vous possédez une boîte vocale. Très bien...Dans ce cas, je crois que nous nous sommes tout dit."

Samaël étant occupé à repérer les lieux s'il pouvait y dénicher d'autres merveilles tel du papier toilette, il ne remarqua pas Seraï qui s'arma d'un balai quelque peu douteux qui avait été oublié dans la pièce. Elle s'approcha en douceur et assoma Samaël d'un coup bien placé, la morphine ne faisant pas vraiment effet sur lui. Qui disait que des connaissances en anatomie étaient beaucoup moins utiles que l'"Art" des armes à feu. Pfffff...foutaises oui.

Seraï installa un Samaël inanimé et qui ronflait déjà comme un bébé dans son lit. Puis elle sortit pour vaquer à d'autres occupations.

_________________
*J'ai des questions à toutes vos réponses*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Où on desespére de trouver âme charitable quelque part   

Revenir en haut Aller en bas
 
Où on desespére de trouver âme charitable quelque part
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Crise haitienne : Trouver le coupable ? Le pdt, PM, leaders ou Minustah!
» Faut bien trouver une occupation... [ PV : Patte d'Hiver ]
» j'ai du trouver un "exploit"
» elfe d'Haldir ou les trouver ???
» Où trouver cette figurine?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
l'alliance des cités obscures :: La ville haute :: L'Hopital-
Sauter vers: