l'alliance des cités obscures


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La salle des archives...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Amelia Taishen
Civil
Civil
avatar

Féminin Nombre de messages : 33
Race : Chimère
Emploi : Espionne
Date d'inscription : 29/11/2006


Age: Inconnu
objets: Microphones, armes chimiques...
niveau de vie:
25/50  (25/50)

MessageSujet: La salle des archives...   Lun 15 Jan - 3:53

Entrer dans un hôpital, rien de plus facile. Ça en devenait presque risible tellement la sécurité était faible. Quand même, c'était compréhensible, s'il fallait passer au scanneur chaque visiteur, ça allait coûter au gouvernement une somme d'argent et une poignée de temps indésirable. Après tout, il y avait meilleur endroit pour investir des billets de banque qu'un hôpital. Amelia entra donc, passant devant l'accueil sans se faire remarquer tellement il y avait de monde qui circulait sur place. Des ambulances arrivaient avec des blessés, des gens venaient rendre visite à de la famille, et au travers de ça il y avait le personnel, et les autres.

* Bon, où sont les escaliers... ? *

Non, elle ne cherchait pas à trouver un ascenceur, mais bien les escaliers. C'était plus facile de crocheter une serrure que de pirater l'intelligence artificielle d'un ascenceur. Et puis par-dessus le marché, ça se faisait moins remarquer. Discrétion était le mot d'ordre, Amelia longea les couloirs, habillée en médecin, un masque de chirurgien sur le visage. Elle salua de la tête un docteur qui passa sur son chemin, puis tourna le coin du corridor.

Une porte donc la fenêtre était ornée d'une grille se dressa sur un mur à quelques mètres. Amelia s'en approcha et risqua un regard au travers des carreaux ; un escalier métallique descendait dans un sombre sous-sol. Ce devait être là. La chimère jeta un coup d'oeil à sa montre, puis força le verrou qui céda plutôt facilement. Elle s'empressa d'ouvrir la porte sur laquelle il était écrit "Personnel autorisé seulement", et la referma derrière elle. Lentement, elle suivit l'escalier qui la conduit dans une cave. Elle sortie de sa poche une torche qu'elle alluma.

Devant elle s'étendant des rangées de classeurs. La salle des archives, elle y était enfin ! Se frayant un chemin entre les dites rangées, elle lisait rapidement chaque étiquette de chaque tiroir. Elle finirait bien par tomber sur ce qu'elle était venue trouver tôt ou tard. Restait qu'à espérer que personne ne descende dans la salle des archives dans les prochaines minutes. Elle n'avait pas cherchée l'interrupteur, préférant ne pas faire remarquer sa présence. Toutefois, un bruit se fit entendre dans la rangée qu'elle venait à peine de parcourir. Quelqu'un était-il entré sans qu'elle n'entende la porte se refermer, ou bien y avait-il une personne ici avant elle ? Immobile, la chimère attendit que le bruit se manifeste à nouveau, ou qu'une silhouette confirme la présence d'une forme de vie. Peut-être était-ce que son imagination, mais elle en doutait beaucoup.


* L'interrupteur n'aurait peut-être pas été une mauvaise idée, on n'y voit rien dans le noir o_o *

[Libre]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samaël
Flaneur
Flaneur
avatar

Nombre de messages : 79
Race : humain/e
Emploi : tortureur professionel
Date d'inscription : 20/11/2006


Age: ?
objets: sacoche rempli d'objets divers
niveau de vie:
25/50  (25/50)

MessageSujet: Re: La salle des archives...   Lun 15 Jan - 22:07

Samaëlle en était toujours à chercher une sortie dans ce gigantesque hôpital (c'était fou ce qu'un endroit de taille moyenne pouvait paraître gigantesque quand on n'avait pas les idées claires) lorsqu'elle se retrouva nez à nez avec une porte resté entrouverte.

Elle s'était réveillée dans une chambre d'hôpital vide et avait retrouvé dans son sac tout fripée du savon, une ampoule et quelques rouleaux de papier toilette....Elle s'était débarassé du papier toilettes, tout de même. Cependant elle ne se souvenait plus du tout de ce qui avait bien pu l'amener à se retrouver allonger dans ce lit d'hôpital... à part avoir crié très fort sur une personne qu'elle avait tout d'abord suspectée d'être son agresseur mais qui s'était par la suite révélée être l'infirmière qui lui avait sauvé la vie...Et les anésthésiants qu'on avait du lui injecter pour l'opération avait plus que fait son effet.


Elle était maintenant arriver dans une salle très sombre rempli d'allées tortueuses et tout aussi sombre. Comment avait-elle atterit ici, c'était un mystère.
Titubant légerement sous l'action des sédatifs, elle chuta contre une étagère et sentit une pile de dossiers divers lui dégringoler sur la tête... Alors que des élancements douloureux résonnaient encore dans sa tête maltraitée par les évenements, elle voulut s'empecher de jurer, sans succes:


"Bordel de Suspect Mad malade star , s'écria-t-elle à voix basse."

Elle essaya de se relever mais n'arriva qu'à s'étaler de nouveau par terre dans une chute aussi ridicule que pathétique. Elle renonça et se laissa tomber sur les feuilles éparpillés au sol, fixant le plafond dont elle ne distinguait absolument rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amelia Taishen
Civil
Civil
avatar

Féminin Nombre de messages : 33
Race : Chimère
Emploi : Espionne
Date d'inscription : 29/11/2006


Age: Inconnu
objets: Microphones, armes chimiques...
niveau de vie:
25/50  (25/50)

MessageSujet: Re: La salle des archives...   Mar 16 Jan - 2:31

Les secondes passaient, et alors que la chimère s'apprêtait à conclure que ce qu'elle avait entendu n'était que le fruit de son imagination, un bruit sourd résonna lourdement dans la pièce sombre. Cette fois certaine qu'elle n'était pas seule dans cet endroit, Amelia retourna sur ses pas, éclairant devant elle. La lumière de sa torche trouva le coin d'une feuille de papier sur le sol. Dirigeant l'éclairage un peu plus loin, elle y vit la silhouette d'une personne par terre.

* Mais qu'est-ce que ça veut dire ? *

S'approchant d'un pas méfiant, elle concentra la lumière sur la personne qui gisait entre les documents éparpillés sur le carrelage froid de ciment. À première vue, il ne semblait pas s'agir d'un membre du personnel de l'établissement, alors quoi ? Était-ce un visiteur, ou peut-être bien un patient de l'hôpital ? Gardant une bonne distance d'environ deux mètres avec cette personne étrangère et intriguante, Amelia lui adressa la parole d'un ton ferme, mais inquiet.

" Est-ce que ça va ? Que venez-vous faire ici ? "

Son interlocutrice semblait un peu désorientée, son regard tentant de fixer le plafond comme si elle cherchait à retrouver son équilibre en s'accrochant à un point fixe. L'aurait-ont droguée ? Si tel était le cas, la personne devant ses yeux ne pouvait s'agir que d'un patient. En attendant d'en savoir plus, Amelia ne pouvait que trouver suspect de rencontrer une telle personne dans un endroit normalement réservé aux employés de l'hôpital. Restait qu'à espérer qu'il ne s'agissait pas d'une folle qui s'était évadée de l'aile psychiatrique.

" Il y a longtemps que vous êtes ici ? "

Baissant sa torche pour ne pas aveugler l'inconnue, Amelia resta debout dans la pénombre dans l'attente de réponses à ses questions. Peut-être ne recevrait-elle pas un accueil très amical vu son déguisement de médecin. Cela ne l'importait que très peu. Elle n'était pas venue jusqu'ici pour se faire des amis, mais pas forcément non plus des ennemis. Silencieuse, la chimère ne bougea pas, pas plus pour aider la personne que pour se remettre à la raison de sa présence ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samaël
Flaneur
Flaneur
avatar

Nombre de messages : 79
Race : humain/e
Emploi : tortureur professionel
Date d'inscription : 20/11/2006


Age: ?
objets: sacoche rempli d'objets divers
niveau de vie:
25/50  (25/50)

MessageSujet: Re: La salle des archives...   Mar 16 Jan - 21:15

Tandis qu'elle essayait vainement d'aperçevoir un bout du plafond, Samaëlle se rendit compte qu'on l'interpellait Les paroles de l'inconnu lui montèrent doucement au cerveau et elle en comprit enfin le sens après quelques temps d'intense réflexion. Elle se releva; en position assise, elle ne tenait pas à se couvrir de ridicule devant cette présence étrangère, dejà qu'elle devait sembler plutot pathétique ainsi affalé sur le sol, et essayant d'aperçevoir son interlocutrice, elle répondit:

-Eh bien, c'est-à-dire que..., commença-t-elle dificilement en remettant les derniers évènements dans l'ordre, je me suis littéralement.. perdue. Je, je cherchais une sortie et je n'ai trouvé que c'est endroit plutôt très sombre, ce qui a fait que j'ai chuté et renversé ces ..euh.., elle examina les feuilles étendues au sol et continua son raisonnement, dossiers et je suis une patiente donc et je n'ai pas les idées très claires en ce moment, d'ailleurs j'y pense...

Et fouillant dans son sac elle en ressortit une fiole dont elle but quelques gorgées.Rassasié, elle termina de s'expliquer:

-C'est un léger remontant, très efficace contre les sédatifs qu'on distribue souvent dans les hôpitals, c'est très ..euh... très pratique donc.

Secouant la tête pour tenter de retrouver ses esprits, elle demanda:

-Et vous, vous êtes ?, médecin peut-être? tenta-t-elle, distinguant ce qui pourrait être la tenue adéquate dans le pale halo de la lampe qu'elle tenait braqué sur elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amelia Taishen
Civil
Civil
avatar

Féminin Nombre de messages : 33
Race : Chimère
Emploi : Espionne
Date d'inscription : 29/11/2006


Age: Inconnu
objets: Microphones, armes chimiques...
niveau de vie:
25/50  (25/50)

MessageSujet: Re: La salle des archives...   Mar 16 Jan - 22:05

Ne cherchant pas immédiatement à sortir de l'ombre pour s'exposer à la lumière, la chimère s'assura que ses oreilles étaient bel et bien cachées sous son bonnet de médecin. Elle contourna l'étrangère affalée sur le plancher, sa main droite tâtant le long du mur. Ainsi elle avait en face d'elle une patiente de l'hôpital. Tentait-elle de s'enfuir ? Pourquoi se perdre en cherchant la porte de sortie ? Face à un récit peu cohérent provoqué par l'état trouble de la patiente, Amelia fut tout de même rassurée de ne pas être tombée sur un membre du personnel. Son but était que sa présence passe inaperçue, et non pas de déclencher morts et blessés.

La chimère regarda la patiente boire un liquide dans une petite fiole transparente. Dans les ténèbres, elle haussa un sourcil, se demandant les effets que pouvaient bien avoir le contenu de cette fiole sur la patiente au sol. Un remontant disait cette dernière. Elle semblait bien renseignée pour une patiente, c'était suspect. Lui prescrivait-ont des sédatifs à cause d'un quelconque caractère violent ? Alors que des questions lui traversèrent l'esprit, l'étrangère la questionna quant à savoir qui elle était. Trouvant enfin l'interrupteur, Amelia alluma les néons au plafond, éclaircissant à la fois sa silhouette vêtue de blanc, et celle de l'inconnue parmi les dossiers.


" En effet, je suis médecin. Êtes-vous blessée quelque part ? "

Son ton de voix restait neutre, préférant éviter d'adopter un ton accusateur envers une patiente qui tente, si on se fit aux apparences, de s'enfuir des lieux. Amelia observa l'étrangère, mais aux premiers regards, elle ne semblait pas avoir de blessures graves. S'éloignant du mur pour se rapprocher à une distance raisonnable de la patiente, la pseudo-médecin l'interrogea à son sujet.

" Pourquoi vous a-t-ont ammené à l'hôpital ? " Demanda-t-elle sous son masque nacré, ne laissant voir que ses yeux dissimulés derrière une paire de lunettes noires, au-delà de son accoutrement de docteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samaël
Flaneur
Flaneur
avatar

Nombre de messages : 79
Race : humain/e
Emploi : tortureur professionel
Date d'inscription : 20/11/2006


Age: ?
objets: sacoche rempli d'objets divers
niveau de vie:
25/50  (25/50)

MessageSujet: Re: La salle des archives...   Jeu 18 Jan - 21:54

Eblouie par la lumière que diffusait les néons électriques de ce sous-sol, Samaëlle mit quelque temps avant de répondre. Mais avant tout, attendant que ces yeux se soit habitué à la subite luminosité de la pièce, elle étudia plus attentivement l'étrangère : celle-ci était vétue d'une blouse blanche immaculé ainsi qu'un bonnet tout aussi blanc. Rien de bien étrange pour un médecin. Ce qui devait l'être un peu plus, c'était qu'une patiente fraichement opérée se promène dans les bas-fonds de l'hôpital, et le fait que son histoire parraissait plûtot abracadabrante (bien que pourtant elle était entièrement vraie) ne devait pas l'aider à être plausible.

Se rendant compte que cela faisait plusieurs minutes qu'elle dévisageait sérieusement la personne en face d'elle (et on lui avait souvent dit que ce n'était pas dans les règles de la politesse; bien qu'elle ne les avait jamais suivies), elle répondit aux questions de son interlocutrice :


" Eh bien je ne sais pas comment je suis arriver ici mais ce qui est sûr c'est que j'ai été bléssé et qu'on m'a soigné.... et surtout n'allez pas croire que je tente une quelconque tentative d'évasion, parce que ce ne serait absolument pas le cas! rajouta-elle en arrivant miraculeusement à se relever (son remontant avait apparement rempli son office).En faite je m'appelle Samaëlle et vous ..euh? demanda-t-elle finalement car elle s'était alors rendue compte qu'elle n'avait pas l'habituelle petit rectangle où était inscrit le nom du médecin. Etrange.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amelia Taishen
Civil
Civil
avatar

Féminin Nombre de messages : 33
Race : Chimère
Emploi : Espionne
Date d'inscription : 29/11/2006


Age: Inconnu
objets: Microphones, armes chimiques...
niveau de vie:
25/50  (25/50)

MessageSujet: Re: La salle des archives...   Jeu 18 Jan - 23:51

Sans chercher à poser davantage de questions, Amelia attendit avec patience que l'étrangère consente à lui donner des réponses. Ainsi elle avait quittée sa chambre, mais ne tentait pas de s'évader. Se retenant pour ne pas froncer les sourcils suite à une explication qui tenait difficilement la route, la jeune chimère suivit des yeux la femme qui se présenta sous le nom de Samaëlle en se remettant sur ses pieds. Quoi que sa blessure pouvait être, ça ne semblait pas nécessité des soins urgents puisqu'elle ne saignait pas et avait assez de forces pour se tenir debout.

" Je suis le docteur Sally Murton, et je ne peux pas vous laisser libre dans cet hôpital, vous m'en voyez désolée. Je termine de prendre un dossier et je vous aiderez à retourner à votre chambre. "

Amelia réajusta son masque et adressa un regard à la patiente pour s'assurer qu'elle ne bougerait pas. Elle fit ensuite quelques pas là où se trouvait le tiroir qu'elle avait prit le soin de laisser à entrouvert. Ses doigts glissèrent sur les fichiers classés en ordre alphabétique. Sa cadence ralentit, et ses mains avancèrent et repoussèrent la même fiche à plusieurs reprises. L'espionne fronça le front, immobile devant cet étrange fait.

* Le dossier n'est pas là ? Comment est-ce possible ?! *

Sans laisser aucun geste trahir son incompréhension, la chimère referme le tiroir qui émit un léger cliquetis lorsqu'il fut refermé pour de bon. Amelia se retourna vers Samaëlle dans un haussement d'épaule.

" Ce doit être le docteur Carter qui a le dossier. " Dit-elle à haute voix, plus pour elle-même que pour Samaëlle.

Puis, voulant éviter d'alerter la sécurité en risquant de se faire prendre, Amelia joua son rôle de médecin jusqu'au bout.


" Vous souvenez-vous du numéro de votre chambre ? Ou du service dans lequel vous vous trouviez ? " Demanda-t-elle, ramassant les documents que Samaëlle avait fait tomber sur le sol durant sa chute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samaël
Flaneur
Flaneur
avatar

Nombre de messages : 79
Race : humain/e
Emploi : tortureur professionel
Date d'inscription : 20/11/2006


Age: ?
objets: sacoche rempli d'objets divers
niveau de vie:
25/50  (25/50)

MessageSujet: Re: La salle des archives...   Sam 20 Jan - 17:35

Elle se présenta sous le nom du doctuer Sally Murton. Puis, après avoir précisé qu'elle ne pouvait pas laisser Samaëlle déambulé ainsi dans l'édifice, ce que l'intéréssée était prête a croire, elle farfouilla dans un tiroir pendant quelques instants. Cherchant plusieurs fois un dossier qui par évidence ne semblait pas être à sa place, une ride de contrariété parcourut furtivement son visage. Mais ne laissant rien apparaître de son apparent trouble, elle déclama que ce devait être un certain Carter qui s'était emparé du dossier. Samaëlle arrivait la plupart du temps à déméler la vérité du mensonge, et cette explication semblait plutôt foireuse, du moins son interlocutrice ne semblait pas y croire elle-même.
La dénommée Sally Murton lui demanda alors si elle se rappelait son numéro de chambre ou encore le service ou elle se trouvait auparavant. Un moyen efficace et une excuse plausible pour se débarraser de témoins génants. Décidement, ce docteur l'intriguait Suspect .


"Navré mais je n'en ai plus le souvenir. On m'a opéré pour me retirer une balle qui s'est par je ne sais quelle occasion retrouvé entre mes côtes. Mais ne vous en faîtes pas, je me sens bien mieux désormais, je saurais trouvé la sortie moi-même,la rassura-t-elle en l'aidant à ramasser les feuilles qu'elle avait maloncontreusement fait s'éparpiller sur le sol. Et vous, docteur, que diable veniez-vous cherché dans un tel endroit ? demanda-t-elle d'un ton parfaitement neutre et presque naïf.

Seulement son expression ne trompait pas et fixant la prétendue doctoresse d'un regard qui signifiait clairement "je sais que vous cachez quelque chose et je sais que vous savez que je le sais", Samaëlle lui tendit les quelques feuilles qu"elle avait ramasser. Ce n'était pas pour rien qu'elle avait été une des plus fiables informatrices de personnes pas très fiables, mais ce temps remontait pour elle à une éternité. Aujourd'hui, elle se contentait de lire la bonne aventure à des femmes stupides mais riches. Elle rajouta tout de même dans son regard une once de sympathie , elle ne savait qui était cette personne, docteur ou pas, et préferait éviter de devenir son ennemi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amelia Taishen
Civil
Civil
avatar

Féminin Nombre de messages : 33
Race : Chimère
Emploi : Espionne
Date d'inscription : 29/11/2006


Age: Inconnu
objets: Microphones, armes chimiques...
niveau de vie:
25/50  (25/50)

MessageSujet: Re: La salle des archives...   Jeu 25 Jan - 20:28

Appréciant volontier l'aide de cette patiente, Amelia la laissa ramasser les dossiers avant de les remettre sur un classeur dans une jolie pile. Ainsi elle avait reçue une balle. La chimère ne commenta pas le sujet, mais préféra plutôt entreposer l'information dans sa tête. Poser davantage de questions n'était pas forcément la chose à faire si elle souhaitait ne pas griller sa couverture. Toutefois, si elle s'en allait maintenant en laissant en tant que médecin une patiente derrière elle, non seulement ça allait paraître suspect, mais Amelia n'arriverait peut-être pas à quitter le lieu sans un minimum d'ennuis.

" Ceci est la salle des archives de l'hôpital, et j'ai bien peur de ne pouvoir répondre plus amplement à votre question, secret médical. Normalement cette pièce est interdite aux patients alors comme vous et moi n'avons plus rien à y faire, laissez-moi m'assurer que vous pouvez bel et bien prend congé et nos chemins se sépareront. "

Lui adressant un sourire amical, Amelia, ou temporairement Sally Murton, lui fit un bref signe pour lui montrer le chemin de la sortie avant d'entreprendre de se rendre vers la porte pour quitter enfin cette salle médicale.

" Veuillez me suivre s'il-vous-plaît, c'est pas ici. "

D'un pas neutre, elle avança en jeta un coup d'oeil pour vérifier que Samaëlle la suivait bel et bien, puis elle s'arrêta près de l'interrupteur, prête à le fermer avant de quitter l'endroit une fois que la patiente aura passée la porte dont Amelia tenait la poignée. Elle n'écarta pas la possibilité que la patiente s'énerve, d'abord et avant tout par peur que la pseudo médecin s'apperçoive qu'elle n'avait peut-être pas obtenue son congé. Quoi qu'il en soit, la chimère se prépara aux deux éventualités, la douce et la forte, et attendit patiemment que Samaëlle passe le seuil de l'entrée pour se retrouver à nouveau dans les couloirs de l'établissement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samaël
Flaneur
Flaneur
avatar

Nombre de messages : 79
Race : humain/e
Emploi : tortureur professionel
Date d'inscription : 20/11/2006


Age: ?
objets: sacoche rempli d'objets divers
niveau de vie:
25/50  (25/50)

MessageSujet: Re: La salle des archives...   Sam 27 Jan - 22:12

Lui montrant le chemin de la sortie, elle s'aprêta a appuyer sur un interrupteur qui était très certainement celui de la lumière. Elle n'y voyait pas d'autres utilités, et il n'y avait aucuns interêts à installer un quelconque piège dans une salle rempli de dossiers, de plus salle des archives rempli à craquer d'un hôpital. Samaëlle avança donc, suivant les pas de sa rencontre innatendu. Celle-ci, d'ailleurs, ne tenait apparement pas à dévoiler les vraies raisons de sa présence en ses lieux, ainsi que sa véritable identité. Car elle en était persuadé, elle ne pouvait être celle qu'elle prétendait être. Comment le savait-elle? Elle n'en savait elle-même rien, pour ne pas dire rien du tout... gné

*Un jour, nos chemins se croiseront à nouveau, et ce jour-là je te grillerai en beauté, médecin de pacotille* pensa suspicieusement, mais sans mauvaise volonté, la patiente qui avait à présent retrouvée tous ses esprits. Suspect
Elle passa l'encadrure de la porte sombre et se retrouva dans le couloir où elle divaguait quelques instants plutôt.

-Eh bien je suppose qu'on se sépare ici, docteur, s'adressa-t-elle à la prétendue femme-médecine, appuyant sur le mot docteur pour bien montrer sa suspiçion. J'espère que vous trouverez très vite ce docteur Carter, ajouta-t-elle avec un sourire ironique aux lèvres Redy .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amelia Taishen
Civil
Civil
avatar

Féminin Nombre de messages : 33
Race : Chimère
Emploi : Espionne
Date d'inscription : 29/11/2006


Age: Inconnu
objets: Microphones, armes chimiques...
niveau de vie:
25/50  (25/50)

MessageSujet: Re: La salle des archives...   Ven 2 Fév - 3:31

C'était bien, au moins la patiente avait acceptée de la suivre hors de la salle des archives. À tout moment, la chimère redoutait que Samaëlle ne débute une crise quelconque. Mais non. Elle passa devant Amelia qui la suivit dans le couloir, refermant la porte derrière elle. Celle-ci était déverouillée, mais Amelia doutait que l'hôpital en fasse un cas d'alerte puisque rien n'avait été ni abîmé, ni volé. Un simple oubli de la part d'un membre du personnel, rien de plus, rien de moins.

La patience la salua, prête à se séparer. Amelia n'avait pas envie de la raccompagner à sa chambre. Son temps était précieux et elle n'avait que faire qu'une patiente quitte l'hôpital sans vérifier si elle le pouvait réellement. Tellement de gens entraient et sortaient de cet endroit sans congé que les infirmières ne surveillaient pas toujours si les dossiers étaient signés. Ça aurait demandé trop de temps et d'argent, deux choses que le gouvernement ne tenait pas à gaspiller inutilement. Amelia décida donc de ne pas se préoccuper plus longtemps de Samaëlle. Après tout, pour une blessée par balle, elle se portait très bien.


" Je ne suis pas inquiète pour le docteur Carter, il est toujours en salle de chirurgie. Sa vie se déroule autour de cet hôpital. " Dit-elle comme si ce collègue lui était familier, voire peut-être un ancien camarade d'université médicale. " Je vous souhaite une bonne guérison, en espérant ne pas vous revoir dans cet hôpital. Ce n'est jamais bon signe de rencontrer des gens ici. "

Elle eut un petit rire, fit un signe de la main à Samaëlle et s'engoufra dans l'ascenceur le plus proche en direction du bloc de chirurgie par lequel elle passerait avant de sortir complètement du building.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La salle des archives...   

Revenir en haut Aller en bas
 
La salle des archives...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Salle du Feu
» La salle du trône et le château
» Salle d'opération section civile
» La salle de l'argent
» salle de soins des femmes/ Chambre n° 1 : actuellement Senjo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
l'alliance des cités obscures :: La ville haute :: L'Hopital-
Sauter vers: