l'alliance des cités obscures


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Quête perso

Aller en bas 
AuteurMessage
Makkura
Sédentaire
Sédentaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 123
Race : Clone
Emploi : Espionne - Hackeuse
Date d'inscription : 26/02/2007


Age: 3ans (en parait 19)
objets: Aiguilles empoisonée/shurikens/bijoux explosifs/collier
niveau de vie:
25/50  (25/50)

MessageSujet: Quête perso   Mar 13 Mar - 23:13

Le soleil avait commencé à se coucher sur la ville basse dans toute sa splendeur. Il n'y avait pas de paysage plus morne et sans saveur que la zone industrielle et pourtant après Asiantown, c'est l'endroit que fréquentait le plus Makkura depuis deux ans. Elle s'était longtemps cachée ici avant de rejoindre les Onoris, elle avait partagé la vie anarchique des pires rebus de la société, des petites frappes en tout genre, vautrée dans la drogue et les vols divers. Il n'avait pas fallu moins qu'un sabre au dessus de sa tête, des principes de vie stricts et organisés et le charisme d'un chef comme Yaro pour la sortir de tout ça... Oh bien sur, le vol était resté parmis ses spécialités, amélioré par d'autres disciplines non negligeables. Finalement elle avait une vie bien plus saine qu'elle ne l'aurait imaginé autrefois, même si ce n'était pas du luxe. Au moins elle se plaisait dans ce qu'elle faisait, sa cause était juste, ceux qu'elle servait étaient...nobles.
Cet éloge conduisait à se demander pourquoi elle était là. Makkura cherchait quelque chose, mais quoi ? Elle ne savait pas vraiment, elle ne savait surtout pas sous quelle forme elle trouverait ce qu'elle voulait. Bien qu'ayant mise entre parenthèses la chasse au commenditaire, la clone ne l'avait tout de même pas oubliée. Elle était persuadée qu'un jour elle serait en mesure de lever le voile sur son origine mais elle était en même temps consciente que ça ne se ferait pas sans retourner là d'où elle s'était enfuie au départ, la ville haute. Depuis son évasion, Makkura n'y avait pas remis les pieds. Non qu'elle ait peur d'une éventuelle confrontation avec quelques abjectes...personnages, mais elle ne comptait pas prendre de risques inutiles, les temps n'étaient pas propices. Après la derniere execution à l'Okami, la clone avait ressentit plus de repulsion que jamais pour tous les corrompus de la megapole 44 et pour leur environnement tout entier.
Elle avait quand même jugé necessaire de prendre un peu de son temps pour se reconcentrer sur son objectif secret, alors elle était venue là même si elle n'y croyait pas trop. Dans le pire des cas elle écouterait les rumeurs... ce n'était pas toujours une mauvaise chose.
L'endroit semblait désert à cette heure, Makku leva la tête vers le ciel gris obscur en continuant de filer de son pas silencieux jusqu'à arrivé devant le fameux - et non moins sordide - bloc qui servait de squat depuis bien longtemps... Au moins la dedans il y avait de la vie et il lui restait quelques... contacts. Elle pénétra dans la zone - dans tous les sens du terme -, aborant aujourd'hui des cheveux blonds aux allures indomptables qui lui tombaient devant les yeux, un pull beige bien trop grand et pour une fois un pantalon délavé. Sans oublié Tsukiyo, son rat, perché dans son cou. Il était bon d'avoir des dons de caméléon, ça permettait, comme Makkura le faisait tout le temps, de se fondre dans la masse, de ne jamais éveiller de méfiance et de préserver un certain anonymat. Cultivant des relations quasi inexistantes, aucune personne étrangère aux Onoris ne connaissaient son identité, sa race... et même à l'interieur de son clan, ces personnes étaient extremement rares. Ce qui était très bénéfique pour la jeune fille qui ne cessait d'en jouer comme elle se jouait de beaucoup de choses.
Elle avança, sentant quelques regards sur elle, détectant quelques mouvements parmis les "habitants". Après observation de cette arrivante aparemment inconnue, tout ce joyeux petit monde retourna vaquer à ses occupations. Connaissant le lieu par coeur, Makkura arriva bien vite près de l'habitat de son contact et y entra sans cérémonie.
Elle se retrouva face à un homme plutôt crasseux, avachi dans un canapée de fortune au milieu d'un bordel plutôt impressionant. Ses yeux étaient injectés de sang, ses pupilles étaient dilatées...pas difficile de savoir ce qui lui arrivait.


- Quelque chose pour moi, mosa ? lacha-t-elle avec un cynisme déconcertant. De toute évidence, cet homme n'avait rien d'un champion mais il était bon de flatter de temps en temps les personnes qui pouvaient s'averer utiles.
- Ah gamine ! J'ai failli ne pas te reconnaitre !

Il pointa un index un peu tremblant vers ses cheveux, du moins c'est ce qu'elle supposa. Elle observa les joues creuses de l'homme, encore plus creuses que la derniere fois. Et ceci était bien plus dû à sa condition qu'à l'avancement du temps, c'était certain car il ne devait pas avoir plus de trente ans finalement.
Elle mit la main sur sa hanche et attendit, sans le moindre sourire. Elle lui avait posé une question et en attendait la réponse, ce qu'il comprit bien vite.


- Rien de bien neuf ma belle. Il parait qu'un traitre à été choper chez les Onoris, il a dû le payer cher... Crois-moi, ils rigolent pas avec ça ceux-là !

** là tu ne m'apprends pas grand chose **

- Autre chose ?
- Bof, si tu veux savoir, je crois que l'alliance des clans de la ville basse se fragilise... S'il se mettent à coopérer avec les Danctlas, je me demande comment ça va se finir, c'est bien eux les pires...
- Je veux bien te croire... Et sinon, pour ce que je t'avais demandé ?
- Rien du tout. J'ai pourtant fouiné mais sur ce coup-là je peux plus rien pour toi... Tu devrais prendre contact avec quelqu'un de la ville haute, mais c'est sur, c'est pas gagné.


** faut toujours que j'en sois ramenée à cette magnifique conclusion... **

- ça m'étonnerai que tu trouves grand chose sur les Shinuuya par ici, ou alors ils sont bien cachés, et bien protégés. Pourquoi tu les cherches ?
- ça, ça ne te regardes pas. Bon, si ya rien d'autre je vais pas trainer...
- Hey ! T'as pas quelque chose pour moi ?


La clone reflechit un instant, semblant hesiter sur la recompense. Elle finit par sortir un petit sachet rempli de poudre blanche et la jeta à l'homme.


- Je te signale que c'est TRES géréneux de ma part pour le peu que tu viens de m'apprendre alors continues à laisser trainer tes oreilles... Et n'abuses pas des bonnes choses comprit ?

L'homme la remercia en examinant la drogue, il devait pas mal se foutre des recommandations de Makkura. Elle laissa echapper un soupir et se detourna quand il l'interpella.

- Hey Gamine ! Fais gaffe à toi hein ! Et t'enrôles pas dans ces clans, t'as pas besoin de ça pour vivre et c'est dangereux.

Elle tourna la tête et força un sourire reconnaissant. Il était pas méchant ce "vieu"...mais il était à des kilomètres de la réalité. Après un dernier signe de tête, elle sortit de cet espece de bidonville, s'offrant à nouveau à la vue de tous.
Elle regarda un peu autour d'elle avant de se diriger vers la sortie. Il y avait beaucoup plus de monde que lorsqu'elle était arrivée.Surement à cause de la tombée de la nuit. Ici, c'était un refuge pour beaucoup.Toujours aussi calme, pas décalée par rapport à l'environnement pour un sou, elle se permettait carrement des signes à des gens qu'elle ne connaissait même pas...quand on l'attrapa par le bras...

_________________
.: Catch Me If You Can :.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Li Anchang
Civil
Civil
avatar

Masculin Nombre de messages : 15
Age : 31
Race : Humain.
Emploi : Président de la Soul Society, entreprise d'informatique spécialisée dans les cyborgs.
Date d'inscription : 16/03/2007


Age:
objets:
niveau de vie:
40/50  (40/50)

MessageSujet: Re: Quête perso   Sam 17 Mar - 17:27

Ah ! Le Squatt... Cet endroit propice aux pires affaires, mafieuses ou non, cet endroit où l'on pouvait déambuler sans intercepter les regards, cet endroit où Anchang adorait se rendre pour un rendez-vous avec un collaborateur, pour soutirer ce qu'il lui faut, pour gagner en puissance... C'est dans ce genre d'endroit miteux que l'on trouve les meilleures affaires...

Ce jour là, le jeune homme avait rendez-vous avec un comptable représentant une société de fabrication clandestine de cyborgs. Les cyborgs, c'était l'une des spécialités de la Soul Society. Son nom venait d'ailleurs de l'hyper-réalisme de ses produits que l'on confondait très facilement avec un humain, et qui semblait doté d'une véritable âme. Mais en anglais, c'est toujours plus classe...

La société clandestine fabriquait des cyborgs sans aucune autorisation, et ça, Anchang comptait en profiter au maximum, chose qu'il fit en faisant chanter le représentant, le menaçant de mettre son trafic à découvert si il ne versait pas une lourde somme d'argent tout les mois pour que la Soul Society ne couvre son commerce. Et bien évidemment, l'homme se laissait embobiner dans la combine, de peur que les autorités ne le découvrent et que sa société ne fasse faillite.

Une fois le rendez-vous terminé, Anchang laissa l'homme complètement désabusé aux mains des quelques personnes travaillant dans le salon de thé où ils s'étaient donné rendez-vous, et intima à ses gardes du corps de se fondre dans la foule. Pas la peine d'attirer le regard sur sa situation aisée, sa garde le surveillait de loin, prête à neutraliser le premier qui tenterait quoi que ce soit sur leur patron.

Anchang s'accordait un petit tour dans le Squatt, allant de bouiboui en bouiboui, s'amusant à regarder ces babioles qu'il pouvait s'acheter par milliers, affichant un sourire satisfait de sa situation... Soudain, une présence familière se fit sentir. Une présence qu'il n'avait pas sentie depuis un long moment déjà, et qu'il était loin d'avoir oubliée. Il tourna sa tête derrière lui, et reconnu alors cette personne.


*Makkura...*

Un sourire amusé se dessina sur les lèvres du jeune homme. Elle avait beau être déguisée, il l'aurait reconnue entre mille. Ne demandant qu'à se divertir, il s'approcha d'elle et lui attrapa doucement le bras, avant de se pencher doucement et de lui murmurer à l'oreille.

"Ca faisait un bail... Ma petite Makkura..."

_________________

Trois choses sont absolument nécessaires : premièrement de l'argent, secondement de l'argent, troisièmement de l'argent.
J. J. Trivulce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Makkura
Sédentaire
Sédentaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 123
Race : Clone
Emploi : Espionne - Hackeuse
Date d'inscription : 26/02/2007


Age: 3ans (en parait 19)
objets: Aiguilles empoisonée/shurikens/bijoux explosifs/collier
niveau de vie:
25/50  (25/50)

MessageSujet: Re: Quête perso   Sam 17 Mar - 19:24

Makkura se demanda directement qui pouvait être après elle dans un endroit pareil. Elle n'eut pas le temps de se retourner que dejà un murmure arriva à son oreille.


Anchang a écrit:
"Ca faisait un bail... Ma petite Makkura..."

Ce fut comme une paralysie pour la clone. Cette voix, elle ne l'avait pas entendu depuis longtemps, mais elle la connaissait très bien et elle était certaine de ne pas se tromper. Comment aurait-elle pu ? L'entente de son nom en plus de ça ne fit que la destabiliser encore plus...
Elle fit brusquement volte face, arrachant son bras à l'emprise du jeune homme, et fit un leger bond en arriere, par reflex de defense. Son apprehension était bien fondée. Elle se demanda comment il avait fait pour la reconnaitre, pour la voir parmis cette foule.
Elle avait devant elle la seule et unique personne pour qui elle avait eu des sentiments, la même personne qui lui avait enlevé tous sentiments également. Peut-être aussi la personne qu'elle rêvait le plus de voir être punie pour sa trahison, autant envers elle qu'envers son clan.


Anchang...

Son ton n'exprimait rien, il était profondement neutre. Mais ses yeux trahissaient son mépris et à la fois son choc de se retrouver face à lui. Elle ne put reprimer un froncement de sourcils.
Comme s'il venait de comprendre toute la délicatesse de sa position, Tsukiyo descendit discretement de Makkura et alla rapidement se perdre dans la foule...
La clone quand à elle fit invisiblement glisser une aiguille dans sa main gauche et siffla entre ses dents


Espèce de traitre !

Makkura s'était toujours dit que le jour où elle retrouverait cet homme, elle aurait un bon nombre de choses à lui balancer mais pourtant, rien d'autre ne venait. Elle n'avait surement pas prevu que c'est lui qui la retrouverait et non l'inverse. Bien sur, elle n'avait pas digéré la manipulation, elle avait toujours cette haine à cause de sa soudaine disparition, après qu'il lui ait fait miroiter un sentiment d'amour. Et tout celà avait continué à être alimenté par la fausse accusation des Onoris pour meurtre.
Elle aurait juré que son souhait le plus cher le concernant était de voir tomber sa tête. Mais...

_________________
.: Catch Me If You Can :.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Li Anchang
Civil
Civil
avatar

Masculin Nombre de messages : 15
Age : 31
Race : Humain.
Emploi : Président de la Soul Society, entreprise d'informatique spécialisée dans les cyborgs.
Date d'inscription : 16/03/2007


Age:
objets:
niveau de vie:
40/50  (40/50)

MessageSujet: Re: Quête perso   Sam 17 Mar - 20:21

Anchang ne fut pas tellement surpris de la réaction de la jeune clone, et ne retint donc pas son bras lorsqu'elle se retourna brusquement. En revanche, elle fit apparaître un nouveau sourire amusé sur ses lèvres.

"Hoy hoy hoy, je m'attendais à des retrouvailles plus aimables de ta part ma jolie Makkura !"

Le jeune homme se doutait bien que la clone était sur la défensive, et la connaissait assez pour deviner qu'elle planquait l'une de ses aiguilles quelque-part. Mais bien évidemment, son sang froid était toujours de mise, et à vrai dire, il était loin d'avoir peur. Preuve en était qu'il ne dégaina aucun de ses couteaux et qu'il n'appela aucun de ses gardes du corps à la rescousse, ces derniers toujours aussi discrets dans la foule.

Anchang s'avança d'un ou deux pas vers Makkura, affichant un air paisible et joyeux, respirant la joie de vivre, ne laissant apparaître nul part tous les méfaits qu'il avait pu commettre.


"Traître ? C'est un bien grand mot... Dis-moi ma jolie Makkura, pour laquelle de mes actions m'en veux-tu le plus ? Celle d'avoir rejoint les Dantclas ? Dans ce cas, je te répondrai que chaque homme est libre de ses actes... A moins que ce soit pour cette histoire de meurtre qui entache la réputation, pourtant si belle, des Onoris... A ce moment là, ma réponse serait la suivante : la loi de la jungle règne partout, que tu le veuilles ou non. De plus, vous n'avez strictement aucune preuve contre moi... Ou alors... Oh oh oh, serait-ce pour avoir été la seule personne que tu aies aimé ? Hahaha, ça serait drôle tu ne trouves pas ?"

La provocation était maître mot dans les paroles du jeune homme. Il ne cherchait qu'à destabiliser la clone, qui semblait déjà sur les nerfs, à attiser sa haine, à manipuler ses sentiments. Il avait réussi à se frayer une place dans son coeur par son amour, il en prendrait une plus grande par sa haine envers lui. Malgré ça, il l'aimait bien la petite. C'était peut-être pour ça qu'il se faisait un réel plaisir d'envahir son coeur de n'importe-quel moyen... Si tant était qu'elle en avait un. Il n'était absolument pas un professionnel dans ce qui était de la confection des clones, mais à ce qu'il savait, ils provenaient d'un modèle humain. Le mystère sur la réalité de leurs sentiments restait toujours un mystère pour lui. C'était sans doute pour ça que cette Makkura le fascinait. Il ne savait pas si ses sentiments étaient les siens ou ceux qu'aurait eu son modèle envers lui. Mais dans tout les cas, il voulait s'accaparer, par n'importe-quel moyen. Il aurait pu jeter son dévolu sur un autre clone, mais dès le départ, l'aspect inaxessible de celle-ci lui avait tappé dans l'oeil. Le pouvoir avait été ce qui l'avait guidé durant son existance. Et emplir le coeur de Makkura en était une forme particulière...

_________________

Trois choses sont absolument nécessaires : premièrement de l'argent, secondement de l'argent, troisièmement de l'argent.
J. J. Trivulce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Makkura
Sédentaire
Sédentaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 123
Race : Clone
Emploi : Espionne - Hackeuse
Date d'inscription : 26/02/2007


Age: 3ans (en parait 19)
objets: Aiguilles empoisonée/shurikens/bijoux explosifs/collier
niveau de vie:
25/50  (25/50)

MessageSujet: Re: Quête perso   Sam 17 Mar - 21:32

Les sourcils de Makkura était toujours froncés, elle serra même les dents lorsqu'elle vit sur le visage de ce personnage abjecte un sourire. Il jubilait déjà de son effet de surprise, il avait anticipé sa réaction... elle en était presque sure.

Urusai ! Je ne suis plus ta Makkura !

Celà faisait à peine une minute qu'ils s'étaient "retrouvés" et déjà, il lui inspirait un sentiment d'exaspération, surtout que la clone n'était pas réputée pour sa patience. Anchang la connaissait bien, trop bien à son gout. C'est ce qui arrive quand on partage plus que du boulot avec quelqu'un. Mais elle avait changé depuis, pas enormement mais assez pour rester à moitié un mystere pour lui. Encore fallait-il qu'elle se serve de la bonne moitié.
Il avait le profil type du manipulateur de base. Son air détendu, sa joie... pas étonnant qu'il ait trouvé sa place chez les Dantclas. Il ne valait pas mieux que les autres.
La clone le laissa déblaterer son flot de provocation, elle le laissa même approcher. Il connaissait son degout pour le clan de la ville haute, il connaissait son attachement aux Onoris et il connaissait surtout son attachement passé à lui et il ne se priva pas d'appuyer sur chacune de ces cordes sensibles. A lui tout seul, il avait fait tout ce que Makkura condamnait et il se jouait de celà. Elle se jura interieurement qu'il paierait pour ça. Son aiguille passait entre ses doigts, par anxiété, par exitation aussi. Elle regarda brievement aux alentours, le probleme étant que Makkura ne voulait pas se faire remarquer ici.
Il cherchait ouvertement à l'enerver... mais si Anchang avait été le seul à se jouer de la clone, ça ne se reproduirait pas de sitôt. Il ne trouverait pas sa haine, elle ne lui ferait pas ce plaisir. Elle inspira et afficha un sourire, faisant en même temps le pas vers lui qui les séparait jusque là. Elle s'approcha de lui, si près qu'elle en avait presque une impression de déjà vu. Elle n'eut pas besoin d'hausser la voix plus que murmure pour se faire entendre.


La seule personne que j'ai aimé ? Encore faudrait-il que j'en ai vraiment été capable... Mais je l'admets, c'était un manque de chance que d'avoir eu confiance en toi... ce à quoi j'ai remédié depuis.

Après tout, Makkura était un clone. Qui savait, au fond, ce que représentait ses sentiments ? Et comme Anchang était de ces rares privilégiés à connaitre sa race et son histoire...
Ceci étant, elle admettait ouvertement s'être trompée sur lui. Elle n'était d'ailleurs pas la seule. Là où elle n'approuverait pas, c'était de mettre ça sur son savoir-faire. Plutôt mourir que de dire une chose pareille. Il ne recolterait pas, en plus, des lauriers pour sa mascarade. Elle continua sur sa lancée, sans fuir son regard.


Celà dit, le mot traitre te va comme un gant, je peux te l'assurer. Que ce soit pour n'importe lequel des mefaits que tu viens d'énoncer... Tes réponses, elles ne m'interessent pas, pas plus que les preuves qu'il faudrait avoir contre toi.
Le jour viendra où tu devras repondre de tes actes devant Yaro.


Makkura semblait avoir rassembler ses esprits et récupérer ses moyens. Elle était calme, jouait la comédie à merveille. Et surtout, elle n'avait pas peur non plus. La petite Makku avait grandit, elle savait se debrouiller encore mieux que de ce temps où Anchang profitait d'elle.

_________________
.: Catch Me If You Can :.


Dernière édition par le Sam 17 Mar - 22:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Li Anchang
Civil
Civil
avatar

Masculin Nombre de messages : 15
Age : 31
Race : Humain.
Emploi : Président de la Soul Society, entreprise d'informatique spécialisée dans les cyborgs.
Date d'inscription : 16/03/2007


Age:
objets:
niveau de vie:
40/50  (40/50)

MessageSujet: Re: Quête perso   Sam 17 Mar - 22:05

Anchang senti la crispation de la part de la jeune fille, mais encore une fois, ne jugea pas nécessaire de s'armer de quoi que ce soit. Que pourrait-elle faire contre lui en cet endroit bondé ? Absolument rien, si elle tentait quoi que ce soit, son déguisement ne servirait plus à passer inaperçue, et elle s'attirerait des tas d'ennuis. La jeune femme s'approcha de lui, faisant élargir son sourire de contentement. Il la sentait exaspérée, ce qui avait pour effet de satisfaire le jeune homme.

Les paroles de la clone achevèrent de satisfaire Anchang, qui poussa un léger soupir de contentement, plongeant son regard dans celui de Makkura. Il était toujours le même, ne laissant transparaître que de rares sentiments, lui donnant l'air inaccessible, intouchable... Et pourtant, il avait réussi à briser cette carapace un an auparavant, exploit dont il était plutôt fier. Mais cette fierté, il n'en faisait profiter personne. Lui seul se réjouissait de ce qu'il avait réussi à faire, et aucune autre personne n'en profiterait. Quoi qu'elle en dise, il la considérait toujours comme SA Makkura. Quoi qu'elle en pense, il ne changerait pas de sentiments à son égard. Il l'aimait. D'une manière très spéciale, certes, mais elle était la seule qui ait marqué ses sentiments et qu'il n'ait pas oublié depuis son départ du clan Otori. Son amour pour elle était très différent de celui que l'on connaît tous. Ses sentiments ne se montraient pas sous forme d'affection, mais sous des propos choquants et visant à fâcher. Il ne cherchait pas de l'amour en retour, il voulait seulement envahir son coeur d'une haine qui ne se consacrerait qu'à lui seul.

Mais d'un autre côté, il ne tolérait pas qu'on lève la main sur Elle. Jamais il ne la provoquait en la critiquant, ou plutôt, en pensant ses remarques. Jamais il n'exigeait qu'on lui porte atteinte. Sans qu'elle le sache, il surveillait ses faits et gestes par une police secrète qu'il avait employée, faisant assassiner tous ceux qui essayaient de l'attaquer par derrière. Il devait être la seule personne à aimer jusqu'à se faire détester.


"Sache que j'assume pleinement mes actes, Ma belle Makkura... Et le clan Onori est loin de m'impressionner. Mais dis-moi, pourquoi ne me juges-tu pas par toi-même ? Tu as tellement de choses à me reprocher, tu en es tellement sûre... Applique ta sentance, je t'en prie, sors l'une de tes aiguilles mortelles et tranche-moi la gorge, je ne mérite que ça, tu ne demande que ça... Yaro ne t'en voudra pas, puisque je suis certain que vous avez mis ma tête à prix..."

Malgré l'importance et la gravité de ses propos, le sourire d'Anchang n'avait pas disparu. Il risquait sa vie, et pourtant, l'idée de la mort ne l'effrayait pas plus que ça. Pourquoi ? Peut-être parce que l'avoir revue l'avait appaisé, que mourir de sa main était la seule fin qu'il acceptait, que ça lui prouverait à quel point elle le hait...

"Allez Ma petite Makkura, qu'attends-tu ? Fais ton office..."

_________________

Trois choses sont absolument nécessaires : premièrement de l'argent, secondement de l'argent, troisièmement de l'argent.
J. J. Trivulce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Makkura
Sédentaire
Sédentaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 123
Race : Clone
Emploi : Espionne - Hackeuse
Date d'inscription : 26/02/2007


Age: 3ans (en parait 19)
objets: Aiguilles empoisonée/shurikens/bijoux explosifs/collier
niveau de vie:
25/50  (25/50)

MessageSujet: Re: Quête perso   Dim 18 Mar - 13:11

Le mot de trop avait été de lui dire qu'elle ne lui appartenait plus. Elle le su juste après, en voyant ses grands airs, son sourire et la façon qu'il eut de la regarder. De toute évidence, lui la considérait toujours comme sienne.
C'était un combat intérieur pour la clone mais il était necessaire qu'elle garde son calme, peu importe l'importance du choc qu'il avait provoqué en elle en venant l'accoster dans cette foule. Elle avait toujours su qu'elle le reverrait, elle avait toujours su que les circonstances seraient differentes d'il y a un an... pourtant l'impact était plus grand qu'elle ne l'avait imaginé. Il n'était tout de même pas suffisant pour qu'elle se laisse aller à faire n'importe quoi, Makkura était une espionne, un caméléon, elle executait n'importe quel ordre de sang froid, il lui était impensable de ceder à un comportement autre que celui qu'elle avait adopté depuis qu'Anchang s'était volatilisé. Sa bulle était devenu plus impénétrable que jamais. Elle l'était pour tout le monde, même pour cet homme-là. C'est aussi pour cette raison que face à une nouvelle provocation, Makkura eut plutôt l'air désinteressée. Elle écoutait, mais ça ne la touchait pas plus que ça, qu'est-ce que c'était, rien de plus que son éternel baratin nan ? Qui pouvait demander la mort avec un tel sourire ?


Je n'en doute pas... Même si ce que j'ai connu de toi était faux, une trahison amène à cerner un personnage.

Elle passa ses doigts sur la gorge de l'humain, à l'endroit où effectivement, elle aurait pu la lui trancher et dit avec un sourire amusé

Celà apaiserait peut-être passablement ma colère...mais te trancher la gorge manquerait cruellement de subtilité, ça ne serait pas digne de notre passé ni de mon savoir-faire... Si ça ne tenait qu'à moi, je choisirai une mort bien plus lente et douloureuse mais ne jubiles pas, je n'appliquerais aucune sentence sans en avoir directement reçu l'ordre, ce qui n'est pas le cas pour l'instant. Celà te donnerait plus d'importance que tu n'en vaux et je ne te donnerai pas cette satisfaction.

L'expression de glace revint sur le visage de la clone. Seuls ses yeux continuaient à sourire pour elle, plongés dans ceux de Anchang. Ce n'était plus une jeune fille déstabilisée qu'il avait devant lui, mais bien la membre impassible du clan d'Asiantown. Elle se hissa sur la pointe des pieds, passant lentement son autre bras autour de son cou.
C'est là qu'elle repéra du mouvement plus loin. On les observait...Le traitre n'était donc pas seul. Il l'avait donc cru trop faible pour faire apel à son escorte. Elle haussa legerement les sourcils en reposant les yeux sur lui.


Tu ne devrais pas me sous-estimer, An-kun... Tu as trop confiance en toi. Je suis bien plus forte que la derniere fois que nous nous sommes quittés...

Comme pour le démontrer, du moins en partie, elle plaqua sa paume sur le cou du Dantcla, y faisant pénétrer l'aiguille qu'elle avait dans la main depuis le début. Quelques secondes plus tard, son joujou avait disparu de ses doigts. Makkura ne recula tout de même pas, au contraire, elle s'approcha encore plus, effleurant ses lèvres avant de chuchoter à son oreille.

Tu as réclamé une aiguille... Celle-ci n'était pas mortelle. Le poison ne fera effet que dans deux heures... Tes muscles seront juste engourdis pendant plusieurs... jours.

Ce n'était pas vraiment une victoire pour la Onori. Elle était bien consciente de ça. Mais elle voulait lui montrer que même si elle ne le tuerait pas aujourd'hui, elle n'était pas non plus une incapable. Ses sentiments pour l'humain étaient morts et elle n'était plus son jouet.

_________________
.: Catch Me If You Can :.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Li Anchang
Civil
Civil
avatar

Masculin Nombre de messages : 15
Age : 31
Race : Humain.
Emploi : Président de la Soul Society, entreprise d'informatique spécialisée dans les cyborgs.
Date d'inscription : 16/03/2007


Age:
objets:
niveau de vie:
40/50  (40/50)

MessageSujet: Re: Quête perso   Dim 18 Mar - 19:46

Plus forte ? Ca, Anchang n'en avait jamais douté. Il voyait Makkura comme une éponge de savoir, avide de progression, et bien évidemment, elle ne pouvait qu'être devenue plus forte que quand il avait quitté les Onoris.

Esquiver l'aiguille ne lui vint même pas à l'esprit. Pourquoi l'éviter ? Elle était la concrétisation de la haine de Makkura envers lui, et ce poison qui s'infiltrait dans ses veines emplissait son corps comme la haine que nourrissait Anchang grandissait par ses paroles tranchantes et provoquantes. Le jeune homme jubilait au lieu de paniquer. Qu'étaient ces quelques jours d'engourdissement face à un an de haine envers lui ? Absolument rien.


"Je vois... Tu préfères donc te comporter en pantin à la solde des Onoris plutôt que de suivre tes propres convictions... C'est bien dommage..."

Anchang porta sa main sur la goutte de sang qui perlait dans son cou, puis à ses lèvres, et enfin à sa langue, montrant par ce geste que cet empoisonnement le laissait de marbre... Non, même pas, il ne faisait que le satisfaire, comme en témoignait son éternel sourire.

Pourquoi ne disait-il pas tout simplement à Makkura la nature de ses sentiments ? Par peur... Par peur de paraître faible, par peur de dévoiler sa faille, par peur de se trahir. Et par peur de perdre une partie de la haine qu'il avait pris soin de mettre en place en la clone. Son regard ne se détaché pas de celui bleuté de Makkura, le soutenant, le provoquant, l'admirant à la fois.

De sa manche, il fit glisser l'un de ses petits poignards jusqu'à sa main, et dans un geste presqu'imperceptible, entailla légèrement la nuque de la jeune fille, laissant perler un mince filet de sang qu'il se fit un plaisir de goûter du bout de la langue, avant de lui murmurer à l'oreille.


"Je note que tu m'appelle toujours avec ce suffixe affectif... Makku-chan..."

_________________

Trois choses sont absolument nécessaires : premièrement de l'argent, secondement de l'argent, troisièmement de l'argent.
J. J. Trivulce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Makkura
Sédentaire
Sédentaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 123
Race : Clone
Emploi : Espionne - Hackeuse
Date d'inscription : 26/02/2007


Age: 3ans (en parait 19)
objets: Aiguilles empoisonée/shurikens/bijoux explosifs/collier
niveau de vie:
25/50  (25/50)

MessageSujet: Re: Quête perso   Dim 18 Mar - 22:16

Makkura se sentait étrangement piegée, pourtant elle ne sentait pas plus que ça de menace pesant au dessus de sa tête. Cette conversation ne lui était pas spécialement agréable, voilà tout, surement parce que ce n'était pas elle qui la menait. Mais la clone n'avait pas ce genre de complexe, elle ne cherchait pas à tout maitriser, pourquoi faire après tout ?
Anchang n'évita pas l'aiguille, il ne fit aucun mouvement de recul, mais en même temps il ne l'aurait pas pu. Cependant c'était bien là un signe pour la jeune fille, un signe qu'elle n'eut pas de mal à interpréter.
Mais il était hors de question de battre en retraite, jamais de la vie, bien que Makkura aurait eut maintes occasions de se tirer de cet endroit pourri dans lequel son accoutrement, bien que peu élaboré par rapport à d'autres, l'aidait à se fondre mais où l'humain paraissait totalement décalé.
Elle souffla en l'air, dégageant une mèche artificiellement blonde de devant ses yeux avant de lui répondre


Ne te meprends pas, mes conviction rejoignent les leurs, sinon j'aurais fuis...moi aussi.

C'est avec naturel qu'elle venait de parler. Elle n'avait pas prit la remarque de son ancien amant comme un affront mais seulement comme une erreur de sa part. De toute évidence, il avait l'habitude d'en commettre. Elle le regarda porter son propre sang à sa bouche en penchant la tête sur le côté. C'était un tic qui aurait pu exprimer quelque chose en d'autres circonstances mais qui cette fois ne faisait que témoigner du vide intersidérale que lui inspirait cette action.
Anchang fixait ses yeux, Makku savait qu'il avait ainsi la possibilité de lire en elle comme dans un livre ouvert. Il connaissait la plus grande faille de sa carapace mais detourner son regard du sien aurait été avouer qu'elle avait des choses à cacher. Elle ne le fit donc pas, elle n'allait pas l'encourager dans ses demarches.
Quand soudain elle sentit la lame si discrete sur sa nuque, il lui rendait la pareille ? Elle ne bougea pas, ne faiblit pas. Rien, même pas quand sa langue vint toucher sa peau, gouter son sang. La sensation lui arracha un frisson. Etait-ce de degout ? De plaisir ? Nul n'aurait pu le savoir. Elle s'étira la nuque en un mouvement circulaire avant de tourner la tête vers le visage de Anchang. Elle lui mordit la lèvre inferieure jusqu'au sang, goutant à son tour au sien, avant de lacher d'une voix glacée


J'ai toujours eu du mal à me debarrasser des mauvaises habitudes

_________________
.: Catch Me If You Can :.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Li Anchang
Civil
Civil
avatar

Masculin Nombre de messages : 15
Age : 31
Race : Humain.
Emploi : Président de la Soul Society, entreprise d'informatique spécialisée dans les cyborgs.
Date d'inscription : 16/03/2007


Age:
objets:
niveau de vie:
40/50  (40/50)

MessageSujet: Re: Quête perso   Lun 19 Mar - 0:16

Elle aurait fui ? Intéressant... Elle était donc si attachée que ça à ce clan strict... Bien, si ça lui plaisait, Anchang ne le lui reprocherait pas. Elle était libre de ses choix, un point c'est tout. Le jeune homme serra son poignard dans la paume de sa main, comme pour extérioriser sa haine naissante pour les Otoris, tant et si bien qu'un mince filet de sang s'échappa d'entre les doigts de l'asiatique, qui se retira du cou de la clone.

Un sentiment de nostalgie s'empara de lui lorsqu'elle approcha son visage du sien, et un frisson le parcouru lorsqu'elle lui mordit la langue. Etait-ce parce qu'il senti ses lèvres contre les siennes à nouveau, ou bien un élan de masochisme ? Peu importait, la sensation en restait très agréable. D'un coup de langue il goûta son propre sang qui continuait de couler, et se replongea dans les yeux de la jeune femme dont il caressa la joue du revers de la main.


"En tout cas, tu es moins douce que la Makkura de mes souvenirs... Et je doute qu'ils soient déficients, je me souviens d'ailleurs très bien que tu as une quête quelque peu personnelle que tu souhaite accomplir..."

Un sourire vicieux apparu sur les lèvres laissant maintenant passer un filet de sang qui coulait sur son cou pour disparaître sous sa chemise. Il se souvenait de chaque instant passé avec la clone, il se souvenait le plaisir qu'il avait eu à la manipuler, mais aussi le plaisir qu'il avait eu à être avec elle. Et bien entendu, il se souvenait de ce qu'elle cherchait à tout prix à savoir. Il se pencha doucement vers elle, lui mordant à son tour la lèvre inférieure sans pour autant la blesser, ne voulant pas altérer ce seul visage qu'il appréciait.

"En parlant de ça... Tu dois toujours chercher des informations sur les Shinuuya... Un petit conseil... Evite de parler de moi à ton clan, tu ne voudrais pas que j'emporte mes informations dans la tombe... Hein, ma petite Makkura ?"

_________________

Trois choses sont absolument nécessaires : premièrement de l'argent, secondement de l'argent, troisièmement de l'argent.
J. J. Trivulce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Makkura
Sédentaire
Sédentaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 123
Race : Clone
Emploi : Espionne - Hackeuse
Date d'inscription : 26/02/2007


Age: 3ans (en parait 19)
objets: Aiguilles empoisonée/shurikens/bijoux explosifs/collier
niveau de vie:
25/50  (25/50)

MessageSujet: Re: Quête perso   Lun 19 Mar - 12:19

Moins douce ? Il la trouvait moins douce ? Un reflet plus clair passa dans les yeux de Makkura qui trouvait cette remarque plutôt amusante. Un homme qu'elle avait vu la semaine passée n'aurait pas dit celà, mais malheureusement il était maintenant dans l'incapacité d'en témoigner. Certe la clone avait appris à être de glace, à compartimenter ses sentiments pour ne pas en être affectée, mais elle savait devenir exactement comme on la voulait... Seulement pourquoi aurait-elle été douce avec Anchang après tout ce qu'il avait fait ? Elle n'en avait aucune raison...

J'ai tiré l'enseignement de l'erreur que j'ai comise avec toi... Mais en effet, peut-être que quelqu'un d'autre y est aussi pour quelque chose.

A l'entente du reste, Makku éloigna la main de l'humain de son visage d'un geste sec. Cette situation la troublait au fur et à mesure qu'elle avançait. En réalité, ses souvenirs étaient si nets dans son esprit que c'était comme si une année ne s'était pas écoulée, mais comme si en une nuit, Anchang n'avait plus rien de celui qu'elle avait connu alors. Par exemple ce sourire vicieux qu'elle ne lui connaissait pas...mais qui ne lui plaisait pas. Elle plissa les yeux, anticipant sa propre réaction. Elle sentait bien que ce qu'il allait dire ne lui ferait pas plaisir. Et elle avait completement raison. Outre le fait qu'elle recula brievement car le Dantcla vint lui rendre sa morsure bien qu'elle ne l'ait en aucun cas autorisé, il avait d'un seul coup capté toute son attention en mentionnant son véritable nom... ou en tout cas, celui de son modèle de fabrication. Il lui posait... un ultimatum.

Tu ne doutes de rien An-kun...
Qu'est-ce que tu sais ?


Voilà qui compliquait les choses, histoire d'en rajouter une couche. Elle qui avait justement l'intention d'aller trouver son chef juste après cette conversation, elle se trouvait maintenant devant un choix pas si simple à faire... Mais il pouvait bien mentir...

_________________
.: Catch Me If You Can :.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Li Anchang
Civil
Civil
avatar

Masculin Nombre de messages : 15
Age : 31
Race : Humain.
Emploi : Président de la Soul Society, entreprise d'informatique spécialisée dans les cyborgs.
Date d'inscription : 16/03/2007


Age:
objets:
niveau de vie:
40/50  (40/50)

MessageSujet: Re: Quête perso   Dim 25 Mar - 18:47

Voilà que la jeune femme reculait à présent. Une nouvelle victoire pour Anchang dont le sourire s'élargit. Il avait touché un point faible, et ça, il en avait extrêmement conscience. Il était l'une des seules personnes à connaître ce secret, voire la seule si les autres avaient été liquidées. Et ça ne faisait que le rendre plus haïssable, excecrable. Tout pour le combler quoi ! Son sourire naïf narguant la jeune femme, il leva légèrement les yeux au ciel, l'air de rien.

"Ce que je sais ? Mmmh..."

Rabaissant la tête, posant son regard malsain dans celui de Makkura et changeant son sourire de naïf à cynique, Anchang laissa un court silence s'instaurer, avant d'avancer, dépassant Makkura, et continuant son chemin. A l'instant où il était passé à sa hauteur, il marqua une courte pause pour lui dire ces quelques paroles :

"Ma petite Makkura... Si tu tiens tant que ça à savoir... C'est toi qui devra me trouver, la prochaine fois... Bien que je ne garantisse pas une information très précise..."

_________________

Trois choses sont absolument nécessaires : premièrement de l'argent, secondement de l'argent, troisièmement de l'argent.
J. J. Trivulce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Makkura
Sédentaire
Sédentaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 123
Race : Clone
Emploi : Espionne - Hackeuse
Date d'inscription : 26/02/2007


Age: 3ans (en parait 19)
objets: Aiguilles empoisonée/shurikens/bijoux explosifs/collier
niveau de vie:
25/50  (25/50)

MessageSujet: Re: Quête perso   Dim 25 Mar - 19:19

Peu importe ses réactions trop vives, peu importe qu'elle lui laisse cette fois-ci une impression de victoire, Makkura était maintenant bien concentrée sur le fait qu'il affirme savoir quelque chose. Son regard s'était quelque peu assombris sous la nouvelle, il était proche du bleu nuit et on y distinguait à peine ses pupilles. Elle resta de marbre face à ses mimiques, la clone n'avait plus tellement envie de jouer, elle avait retrouvé son serieux en moins de temps qu'il ne faut pour le dire et soutenait son regard avec calme.
A l'instant même où Anchang s'arrêta à sa hauteur, elle jeta un oeil aux garde de sa seigneurerie qu'elle avait aperçu. Ils étaient toujours présents, mais suffisament loins pour qu'elle puisse faire quelque chose.
Elle le laissa parler mais pas continuer à s'éloigner, elle se retourna pour le retenir de sa main droite, dans la gauche elle tenait à présent ce qui ressemblait à un rubis.


Ne m'en veux pas mais tu m'as si souvent menti que je n'ai pas envie de prendre de risque inutile. Pourquoi n'irait-je pas informer Yaro de notre entrevue si je n'ai pas de garantis en échange ? Prouves-moi que tu sais réellement quelque chose et dans ce cas-là tu pourras compter sur moi pour te retrouver...


Makkura était consciente qu'elle jouait avec le feu. Elle ne savait pas encore si elle prenait la bonne décision mais il serait toujours temps de se rattraper. Son dévouement à son clan était entier...mais le mystère de sa création l'était tout autant.

_________________
.: Catch Me If You Can :.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Li Anchang
Civil
Civil
avatar

Masculin Nombre de messages : 15
Age : 31
Race : Humain.
Emploi : Président de la Soul Society, entreprise d'informatique spécialisée dans les cyborgs.
Date d'inscription : 16/03/2007


Age:
objets:
niveau de vie:
40/50  (40/50)

MessageSujet: Re: Quête perso   Dim 25 Mar - 20:41

Anchang s'arrêta net au contact de la main de la jeune femme serrant son poignet, se surprenant à la nostalgie, sans pour autant montrer quoi que ce soit. D'un geste souple, il retira son poignet de la main de la clone, et entrelaça ses doigts aux siens. Ce contact, ça ne faisait que trop longtemps qu'il ne l'avait pas senti avec elle. Il se retourna légèrement vers Makkura, un sourire un peu plus naturel aux lèvres cette fois-ci. Son visage se rapprocha de son oreille, à laquelle il murmura doucement.

"Les Onoris savent ce que je vaux, je n'ai plus aucune raison de leur mentir..."

Ca, c'était sûr, Anchang ne risquait plus de mentir aux Onoris maintenant qu'ils savaient de quoi il était capable, ça ne servirait plus à rien... Lui-même était conscient qu'il était pourri jusqu'au cou, qu'il ne vallait rien, il savait très bien qu'il finirait tout aussi pourri, mais ne ferait rien pour changer ça. Pourquoi ? Peut-être... Parce-que c'était comme ça qu'il se sentait vraiment vivre. Les règles si strictes des Onoris l'avient étouffé depuis sa plus tendre enfance, ne pas les respecter était en quelque-sorte sa revanche. Lui-même n'éprouvait aucune fierté à faire ce qu'il faisait, mais depuis longtemps sa fierté l'avait abandonné. Depuis longtemps il s'enfouissait jusqu'au cou dans un monde d'escroquerie, de manipulation, de corruption, mais jamais il n'avait tenté de s'en extraire. Comme si il attendait patiemment que quelqu'un lui tende une corde qui lui permettrait de sortir de ce marécage fiscal.

Son autre main caressa la joue de Makkura de son revers. A nouveau il se paraît de son visage qu'il n'avait pas endossé depuis tellement de temps : celui d'un homme ayant un coeur. Il cherchait à manipuler la clone ? Ou bien s'était-il laissé aller à arrêter la comédie ? Lui-seul le savait. Dans un geste vif, il colla ses lèvres à celles de la jeune femme, continuant à lui caresser doucement la joue, serrant sa main dans l'autre.

Mais bien évidemment, il ne fit pas durer cet instant. Lentement, il lacha la main de la clone, sans une once de regret dissimulée par un visage redevenu cynique.


"Ces papiers que tu as lus sur Shinuuya... Ne te fie pas à toutes leurs information, ce serait t'engager sur la mauvaise voie, ma petite Makkura..."

_________________

Trois choses sont absolument nécessaires : premièrement de l'argent, secondement de l'argent, troisièmement de l'argent.
J. J. Trivulce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Makkura
Sédentaire
Sédentaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 123
Race : Clone
Emploi : Espionne - Hackeuse
Date d'inscription : 26/02/2007


Age: 3ans (en parait 19)
objets: Aiguilles empoisonée/shurikens/bijoux explosifs/collier
niveau de vie:
25/50  (25/50)

MessageSujet: Re: Quête perso   Lun 26 Mar - 15:12

Aucune once de résistance. Pourquoi ? Ou bien pourquoi pas ? Makkura n'arrivait pas à prévoir les réactions de Anchang et ça la deconcertait peu à peu. Elle baissa les yeux sur leurs mains, sur leurs doigts entrelacés. La clone y avait eut un peu de réticence, sans forcement le laisser paraitre, il fallait bien faire quelques sacrifices. Et puis elle n'avait pas envie de faire de vague, c'était déjà suffisant qu'on la voit discuter plutôt familièrement avec un homme qui n'avait rien de la ville basse. Dans pas longtemps ses cheveux blonds et ses vieilles fringues ne seraient plus d'aucune utilité. Elle ne releva la tete que lorsque le Danctla lui glissa à nouveau un murmure à l'oreille. Il n'avait pas tord mais en même temps parlait-il à la membre des Onoris, ou bien simplement à Makkura ? C'est pourquoi elle n'était sure de rien et préférait tout de même avoir quelque chose de concret. Elle subit la caresse de l'humain sans broncher, ravalant fierté et mepris. Elle rangea même subtilement le rubis dans une de ses poches. Elle regarda son visage qui venait de changer. Elle eut la vague impression qu'il était redevenu l'homme qu'elle avait aimé un an auparavant et ce trouble fut repérable dans son regard bleuté. Cependant pour la jeune fille, tout ce qui pouvait venir de lui, tous sourires, regards, gestes et autres manifestations n'étaient que manipulation à son égard et elle devait se forcer à admettre qu'ils ne représentaient rien.
Elle fut prise de court par son rapide baiser. Il y en avaient tellement eu entre eux... ce qui lui fit entrevoir des flash back dans son esprit. Lorsque Anchang recula, Makkura suivit le mouvement, retardant de quelques instants le moment où leurs lèvres se séparèrent. Etait-ce un geste prémédité ? Ou juste un élan inconscient ? La clone laissa libre court à toutes interpretations. Elle posa son regard dans le sien, comme si de rien était et attendit l'information. Elle ne fut pas déçue... la surprise la gagna.
Il parlait des fameux documents, des papiers ils n'y en avaient eut qu'une fois et elle n'en avait référé à personne. Comment connaissait-il leur existence et leur contenu ? ça ne voulait dire qu'une chose, il savait effectivement quelque chose.

** Ne te fie pas à toutes leurs information, ce serait t'engager sur la mauvaise voie **

La phrase se répercuta dans sa tête. Ne pas s'y fier ? C'était à cause de ces informations qu'elle s'était retrouveé chez les Onoris. C'était grâce à leur contenu qu'elle avait eu la proposition de servir son clan. Elle se serait plantée sur toute la ligne ? Dans ce cas elle se retrouvait au point de départ alors... Kusoo !
Elle observa attentivement le visage cynique de l'humain. Il venait plus ou moins de réduir à néant tous ses efforts et elle était certaine qu'il le savait. 3 ans dans l'erreur, comment avait-elle pu ? Un tas de questions se bousculèrent mais elle n'en posa pas une seule. Elle savait pertinament qu'il ne lui dirait rien de plus alors elle se contenta de lacher, la voix très legerement troublée


Tu me reverras, bien plus tôt que tu ne le crois... c'est une promesse... An-kun.

Sur ses mots elle fit lentement quelques pas en arrière, mettant de plus en plus de distance entre eux sans pour autant le quitter des yeux. Des gens commençaient à circuler entre eux et elle en profiterait pour disparaitre.

_________________
.: Catch Me If You Can :.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quête perso   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quête perso
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Warhammer] Classement des perso'
» Coralie [Perso~Réality d'Evangeline]
» Feuille de perso
» Quel est votre perso préféré dans le sda?
» reset de perso

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
l'alliance des cités obscures :: La ville basse :: La zone industrielle :: Le squat-
Sauter vers: