l'alliance des cités obscures


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 souvenir[libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Selem
Personnalité
Personnalité
avatar

Masculin Nombre de messages : 180
Age : 28
Race : Humain
Emploi : chef des Dantclas
Date d'inscription : 26/06/2006


Age: inconnu
objets: ames empoisonées, collier
niveau de vie:
50/50  (50/50)

MessageSujet: souvenir[libre]   Ven 20 Avr - 22:32

Pour se calmer Selem avait déambulé comme il y a longtemps. Sauf que cette foie si il était surveillé et il n'avait plus ses jambes pour échapper a quelqu'un.
C’est avec difficulté qu'il le hissa en haut du cloché, il mis plusieurs minutes avant d'arriver. Et ses jambes le lancèrent.
Selem avait besoin de se vider la tête seul pour élaborer les plan et la répression qui allait suivre.
Cet endroit était lieu ou Myo l'avait trahis ouvertement pour la première foie.
Il était étrangement calme. Son téléphone sonna alors que ses yeux étaient fermés. Il décrocha. Enfin une bonne nouvelle depuis son retour.

"Merci cassiel, continue comme ça."

Même à cet homme il ne pouvait faire confiance. C’est donc sur une feuille et du papier. Et oui Selem se sentit l'âme d'un écrivait en cette fin de journée. Il écrivit ses pensés pour se soulager.

"Le pouvoir d'détruit l'homme qui l'utilise. J’ai tout sacrifié pour dominer ces gens. La rébellion ne me fait pas peur, elle est aussi fragile que ma santé. Mourir j'en est eu ressemant envie. J’était prêt a mourir pour la vie et la liberté d'un être incapable de comprendre ces valeurs. J’était tout fais pour qu'il les ignores mais avec toute ses escapades, et si il avait comprit mes sentiment, il aurait porter attention a ces nouveau sentiments. Je sais que j'ai privait beaucoup de gens le leur liberté, et je ne veux pas me faire pardonner. Mais la vie et si compliqué que je n'aurais jamais pu la contrôler totalement..."

Épuisé Selem ferma les yeux tenant ses armes dans ses mais au cas ou quelqu'un tel qu'il soit veuille l'approcher.

_________________
Pouvoir, vouloir, savoir, trois mots qui mènent le monde.

(victor hugo)

ROSE NOIR
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Makkura
Sédentaire
Sédentaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 123
Race : Clone
Emploi : Espionne - Hackeuse
Date d'inscription : 26/02/2007


Age: 3ans (en parait 19)
objets: Aiguilles empoisonée/shurikens/bijoux explosifs/collier
niveau de vie:
25/50  (25/50)

MessageSujet: Re: souvenir[libre]   Sam 21 Avr - 0:03

La journée tirait sur sa fin et pourtant, elle ne se terminerait pas là pour Makkura. Par mesure de précaution elle était venue à la vieille chapelle. Elle y passerait la nuit si Morphée décidait de venir la chercher, elle avait déjà eut recours plusieurs fois à cette solution là. Alors qu'elle en ressortait, encore plus désabusée que lorsqu'elle y était entré, elle apperçut quelqu'un. Une silhouette seulement mais une silhouette qui l'intrigua sans qu'elle ne puisse expliquer pourquoi. Par habitude, la clone se mit à la suivre cette silhouette, à la filer, ignorant qu'elle n'était pas la seule à la surveiller. Alors qu'elle montait au clocher avec silence et agilité, elle se figea non loin du sommet en entendant une sonnerie, puis la voix de celui qui s'averait être un homme. Elle n'entendit que quelques mots, dont un nom qu'elle connaissait. Celui de l'avocat sur qui elle avait déjà eu le malheur de tomber recemment.
Makkura attendit quelques minutes, de longues minutes de patience en ne bougeant qu'à peine. Jetant un coup d'oeil discret, elle ne put que reconnaitre de qui il s'agissait. Et pourtant elle ne s'était jamais retrouvé face à lui... mais qui ne l'aurait pas reconnu ? Le chef des Dantclas. Le jeune fille repéra la feuille de papier, ainsi que des armes qu'il avait eut la présence d'esprit de garder en main. Se sentait-il tellement menacé ? Il n'avait surement pas tord...
Elle prit la décision de se montrer enfin, lançant simultanement une aiguille qui alla se planter dans la feuille. Une aiguille qu'elle ramena à elle à l'aide d'un subtil fil de soie, accompagné du papier. Les sens encore bien plus en éveil maintenant qu'elle était apparue, elle parcourut l'écrit de Selem du regard avant de le fixer, sans expression.


Qui vous aurait cru capable de ce genre de poesie...

Aurait-elle dû l'attaquer au lieu de s'interesser à ce morceau de papier ? Peut-être, peut-être pas. Mais elle avait appris à ne pas ceder à la haine et à ne pas agir sans reflechir, que celà soit dur, ou moins dur...

_________________
.: Catch Me If You Can :.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Selem
Personnalité
Personnalité
avatar

Masculin Nombre de messages : 180
Age : 28
Race : Humain
Emploi : chef des Dantclas
Date d'inscription : 26/06/2006


Age: inconnu
objets: ames empoisonées, collier
niveau de vie:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: souvenir[libre]   Mer 25 Avr - 18:38

Qui vous aurait cru capable de ce genre de poésie...

A ces mots Selem rouvrit les yeux, il savait que dans cet état il ne pouvait pas bouger et le fait que les hommes qui le surveillaient ne soit pas intervenue l'inquiétait.
Selem se posa contre un mur, maintenant que sa phase d'énervement était passé il analysa mieux la situation et s'en voulait être parti sans escorte et dans l'incapacité de bouger a cause de ses jambes.

"Si tu étais un minimum intelligente tu n'aurais pas posé les yeux sur ce que écrivent les gens. Surtout moi..."

Selem dans ce genre de situation n'avait qu'une solution son téléphone. Il l'alluma très calmement.

"Où je suis? Maintenant? Le temps manque?"

Ce n'était qu'un appel pour que des hommes Danclas arrivent à lui. Sachant qu'il était sous surveillance, les hommes se manifestèrent quasiment toute de suite. Les encerclant.

"Il y a plus intelligent comme manoeuvre..."

Selem reçut cette fois-ci un coup de téléphone. C'était un des ses alliés qui avait immédiatement été averti de son état. Selem le rassura, et lui précisa que c'était la personne qu'il avait en face qui allait le gêner.

"Maintenant que tu as lu... dis moi, et tu prête à mourir pour quelqu'un ou ton existence et tellement inutile que tu n'a personne et que tu tentes par tout les moyens de te raccrocher à quelque chose qui en fin de compte ne compterait pas réellement?"

_________________
Pouvoir, vouloir, savoir, trois mots qui mènent le monde.

(victor hugo)

ROSE NOIR
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Makkura
Sédentaire
Sédentaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 123
Race : Clone
Emploi : Espionne - Hackeuse
Date d'inscription : 26/02/2007


Age: 3ans (en parait 19)
objets: Aiguilles empoisonée/shurikens/bijoux explosifs/collier
niveau de vie:
25/50  (25/50)

MessageSujet: Re: souvenir[libre]   Jeu 26 Avr - 15:41

Au contraire, c'était très instructif...

C'est la premiere réponse qui lui vint à l'esprit. De toute façon dans ce genre de situation, il n'y a pas de bonne ou de mauvaise réponse. Le visage impassible, la feuille de papier toujours dans la main, Makkura le regardait toujours, ce Selem. Il paraissait dans un bel état de faiblesse, si bien qu'elle aurait facilement pu le tuer au lieu de discuter. Allez savoir ce qui lui était passé par la tête... la curiosité sans doute. La curiosité offrait des chances autant qu'elle en enlevait, c'était une question de risque à prendre. Après un premier coup de téléphone que la clone n'eut pas le temps d'empecher, elle se positionna en observatrice. Des hommes venaient de les encercler en quelques secondes à peine

** C'est que ça devient interessant cette histoire... **

Elle les regardait tour à tour, pas le moins du monde surprise ni paniquée. Elle aurait pu le prevoir. Selem ne se serait jamais balader seul dans cet état. Ou en tout cas comme maintenant, sa gracieuse escorte n'était pas bien loin. Elle entendit à nouveau le téléphone. Aparemment, elle posait probleme. Elle en eut un sourire qui perdura même après ce que cet abjecte personnage lui dit.

Prête à mourir pour quelqu'un ? Non, mais la liberté m'est chere. Cependant je considère cette question comme futile car je n'ai aucune intention de mourir...

Sur ces mots, Makkura détourna le regard de Selem, elle se contenta de surveiller les mouvements des hommes qui étaient autour d'elle.

_________________
.: Catch Me If You Can :.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Selem
Personnalité
Personnalité
avatar

Masculin Nombre de messages : 180
Age : 28
Race : Humain
Emploi : chef des Dantclas
Date d'inscription : 26/06/2006


Age: inconnu
objets: ames empoisonées, collier
niveau de vie:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: souvenir[libre]   Ven 25 Mai - 17:53

Prête à mourir pour quelqu'un ? Non, mais la liberté m'est chère. Cependant je considère cette question comme futile car je n'ai aucune intention de mourir...

A ces mots Selem ne put s'empêché de ricaner.

"Pourtant ne pas considérer la mort c'est porter un intérêt minime a la vie. Seule les personne sur le point de mourir, ce fiche de cette question. Mais toi tu es entouré de personne qui peut de l'apporter. Alors si tu tiens à la vie tu comprend à quel point la mort et prêt de toi. Quand tu aura accepter la présence de la mort sur le fil de ta vis, alors là tu sera plus forte. Mais pour le moment ta peur de perdre la vie me rend supérieur a toi!"

Maintenant qu'il avait sortit sa morale il se devait de mettre en application la fin de vie la vie de cette fille qui avait lu ses mots. Il lui lança un de ses couteaux, c'était le signal pour que les hommes fondent sur elle.

"Tu n'as aucune chance de survivre, à moins que tu te batte comme un chien, qui à peur de perdre la vie. Une petite chose terrifiée..."

Malgré la douleur que ses jambes lui procuraient il faisait de son mieux pour tenir droit appuyé contre un mur. Sa fatigue se lisait sur son visage, et sa respiration était saccadée. Un des homme se penchât vers lui il souffla quelque mots et l'homme disparut.
C’est quand une chaleur se fit sentir que les autres hommes compris ce qui se passait. Mais ils restèrent pour capturer cette fille. Le feu était entrain de tout détruire, et les cris de certaines personnes déchiraient le silence qu'il y avait avant.

_________________
Pouvoir, vouloir, savoir, trois mots qui mènent le monde.

(victor hugo)

ROSE NOIR
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Makkura
Sédentaire
Sédentaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 123
Race : Clone
Emploi : Espionne - Hackeuse
Date d'inscription : 26/02/2007


Age: 3ans (en parait 19)
objets: Aiguilles empoisonée/shurikens/bijoux explosifs/collier
niveau de vie:
25/50  (25/50)

MessageSujet: Re: souvenir[libre]   Ven 25 Mai - 21:07

Makkura fronça les sourcils en l'entendant... mais elle ne dit rien jusqu'à ce qu'il ait finit de blablater. Alors c'est comme ça qu'il pensait le chef des Dantclas ? Et bah... si vraiment ils étaient tous comme ça dans ce clan, elle avait une nouvelle raison de les haïr. En effet, elle n'était pas du tout d'accord... Selem tirait des conclusions trop hatives sur ses propos... leur sens lui passait donc au dessus de la tête. Assez amusant. Elle esquissa d'ailleurs un leger sourire, tout en restant sur ses gardes.

Au contraire, je suis persuadée que je suis mille fois supérieure à vous !

Pourquoi continuait-elle a le vouvoyer ? Elle ne savait pas trop elle-même. Lorsque Selem lui lança un couteau, elle fit un bond sur le côté pour l'éviter. Mais ce n'était que le début. Les hommes qui l'entouraient se mirent à l'attaquer. Makkura se défendait comme elle pouvait, inutile de dire qu'elle n'aurait pas le dessus bien longtemps. Elle le savait. De plus, à cette distance, balancer ses aiguilles n'était pas la meilleure tactique. Mais elle les gardait en main et s'en servait pour des seringues. Le poison pouvait immobiliser quelques adversaires, voir même en tuer un ou deux. Tout en essayant au mieux d'éviter les coups et de les rendre plus forts, Makkura jeta un coup d'oeil au chef du clan abjecte. Elle se mit à son tour à ricanner et lança

Regardez-vous ! Ne vous sentez-vous pas assez misérable ? Ce n'est pas vous qui m'êtes supérieur mais bien le nombre de vos larbins. Votre personne... est insignifiante dans cette situation.

Un moment d'inattention et Makkura fut blessée au bras. ça ne l'empecha pas de continuer mais l'encouragea plutôt à se souvenir qu'elle avait en face d'elle des professionels. Elle devait restée attentive au combat car en effet, elle risquait sa vie et ne comptait absolument pas la perdre.
Soudain, elle sentit aussi la chaleur. Elle fut surprise.


** Du feu ?! **

Elle devait se rendre à l'évidence, elle ne pourrait pas tous les tuer. Mais lui donneraient-ils l'occasion de s'enfuir ? Pour l'instant, il ne fallait pas y compter, surtout que Makkura n'était pas surhumaine.

Je survivrais... mais pas en étant terrifiée. Plutôt en étant sure de moi !

Le feu gagnant vite en force... La préocupation changea dans les esprits surtout que les sirènes des pompiers se rapprochait. Un des hommes de main de Selem se mis en devoir de sauver son chef avant tout autre chose, aussi ce dernier fut évacué. Makkura quant à elle pu profiter du désordre pour fuir, dans l'agitation ambiante, elle n'en eu aucun mal car la priorité des autres hommes était surtout d'être discret, il ne fallait pas que quelqu'un apprenne la santé physique précaire de Selem, aussi quittèrent-ils les lieux bien vite avant que la foule ne les reconnaisse, il en fut de même pour Makkura.

_________________
.: Catch Me If You Can :.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: souvenir[libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
souvenir[libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Sept.] Le spectre du souvenir [Libre]
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
l'alliance des cités obscures :: La ville basse :: Le quartier historique :: La chapelle-
Sauter vers: