l'alliance des cités obscures


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Soirée d'orages

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Iblîs
Civil
Civil
avatar

Masculin Nombre de messages : 38
Age : 29
Race : Chimère
Emploi : Assasin, espion et infiltrateur
Date d'inscription : 19/06/2007


Age: 18 ans avant la création
objets: un collier de cuir en ras du cou
niveau de vie:
10/50  (10/50)

MessageSujet: Soirée d'orages   Mar 28 Aoû - 19:10

Comme beaucoup de soir, Iblîs était perché sure les gargouilles de la chappelle, admirant l'orage déployant ses foudres au loin, vers l'extérieurt de la ville. Le ciel, noirci et par la polution, et par les sombres nuages, ne laissant transparettre aucunement le bleu cyan de sa coloration naturelle. Melgré les seize heures qu'il était, il faisait tout aussi sombre qu'en pleine nuit ; si ce n'était que la Lune, disque d'argent étincellant, ne brillait aucunement dans les cieux.

Les cloches sonèrent qatre coups, sortant la chimère corbeau de sa torpeur, en proie à l'admiration des colères de Dame Nature. Il s'était écoulé bien peu de temps depuis son évasion des laboratoires (pas plus de cinq à six semaines, il n'aurait su dire combien exactement), mais il avait beaucoup changé. Certes, les êtres humains le dégotaiênt encore d'avoir pu soit concevoir, soit laissé faire de telles abominations à d'autres hommes et à des animaux pour en tirer les chimères. Mais Iblîs avait su rediriger sa haine contre les bons ennemis, se faisant par la même, non pas forcment des alliés, mais en tout cas, des non-ennemis.

Le vent se leva, faisant voleter les plumes de ses deux ailes noires, et une odeur d'humidité flottait dans l'air. La pluie n'allait pas tarder à arriver en ville, et cela ne ferait pas de mal au vu des chaleurs extrèmes subies dans la journée. De plus, les nuages au-dessus de leur têtes n'arrangeaient rien à l'inconfortable chaleur estivale.

Iblîs déploya ses ailes et pris son envol. Il resta en l'air quelques secondes, puis redescendit au sol en planant. Lorsqu'il atterit en bas, devant les portes de la petite chappelle, une ombre se dessina au bout de la place, sortant d'une des rue y menant. Quelqu'un venait vers l'édifice religieux.

[HRP : pour celui qui voudra bien poster, je n'attends personne en particulier ^^]

_________________
Par l'Ombre, pour l'Ombre...

Et sachez que votre péché vous trouvera (Nb,32-23)
Je lancerai sur eux les calamités, j'épuiserai contre eux mes flèches (Dt,32-23)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kate McWild
Civil
Civil
avatar

Féminin Nombre de messages : 33
Age : 29
Race : Cyborg
Emploi : Nettoyeuse
Date d'inscription : 23/06/2007


Age: 4
objets: Une Claymore, un flingue ornementé, un tanto et un briquet d'argent
niveau de vie:
20/50  (20/50)

MessageSujet: Re: Soirée d'orages   Mar 30 Oct - 1:58

Une jeune femme aux cheveux d'une couleur proche du bronze déboucha finalement sur la place de la chapelle, fixa les alentours d'un air concentré puis trépigna furieusement contre les pavés de la place antique.


Kate McWild, car c'était elle, en avait assez. Cela faisait des heures qu'elle cherchait le point de rendez-vous, des heures qu'elle tournait en rond dans les ruelles sales et étroites de la métropole 44, et c'était également la troisième fois que la jeune cyborg arrivait sur cette fichue place...


Et ce n'était pas le pire dans cette histoire. Si Kate détestait se perdre -ce qu'elle faisait régulièrement, ayant le sens de l'orientation d'un débile lobotomisé-, elle abhorrait la pluie, celle la même qui n'allait pas tarder à venir réduire à néant le peu de self-contrôle qui restait encore...


*Et meeeeeeeeeerde*


Une goutte était tombée d'un des nuages d'un noir obscur dérivant au dessus de la cité, suivie d'une autre, puis d'encore une autre... Repliant son pardessus de cuir rouge autour d'elle, Kate piqua un sprint jusque sous l'une des arcades de la porte monumentale de la chapelle, où, aussitôt abritée elle secoua ses cheveux courts pour les secher. La pluie avait conquis le ciel avec véhémence, et l'averse semblait durer, aussi la jeune femme poussa les lourdes portes et s'abrita à l'intérieur du bâtiment.


Kate balaya les travées du regard, puis inspecta nef et trancept, avant d'arriver finalement devant l'autel. Fixant l'immense vitrail devant elle, elle lâcha une petite tirade à l'encontre de celui qui l'avait attiré dans ce merdier.


"Hé ben mon salaud, t'es prêt à tout pour me remettre dans ton foutu droit chemin hein ?"


Pas de réponse. Seulement le bruit du vent hurlant, et la drôle d'impression de ne pas être seule...


Tous les sens à l'affut, la main sur la poignée de sa lame, la nettoyeuse attendit l'assaut...

_________________
Aussi douce qu'un feu de forêt, aussi gentille qu'une bombe atomique, aussi attentionnée qu'une coulée de lave, Kate Mc Wild, pour vous déplaire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iblîs
Civil
Civil
avatar

Masculin Nombre de messages : 38
Age : 29
Race : Chimère
Emploi : Assasin, espion et infiltrateur
Date d'inscription : 19/06/2007


Age: 18 ans avant la création
objets: un collier de cuir en ras du cou
niveau de vie:
10/50  (10/50)

MessageSujet: Re: Soirée d'orages   Jeu 1 Nov - 18:27

Iblîs avait remarqué que la personne qu’il avait aperçut se dirigeait vers la chapelle, aussi décida-t-il d’y rentrer sans attendre. D’autant plus que la pluie commençait à tomber, et cela n’allait pas en s’améliorant.

Lorsque la dite personne entra dans l’édifice religieux, Iblîs vit que c’était une jeune femme, mais que celle-ci ne l’avait pas remarqué. Elle était debout devant l’autel, apparemment sur ses gardes ou méfiante d’un quelconque événement impromptu. Iblîs était en haut, accoudé à la barrière de la coursive, juste devant le grand orgue de la chapelle.

Sans avoir quelque envie d’effrayer ou de surprendre la nouvelle venue, il sauta jusqu’entre les bancs, toutes ailes déployées afin de ralentir sa chute et de la rendre plus souple. Le bruit fit se retourner son interlocutrice, à qui il demanda :

« Que cherchez-vous en cette sainte maison ? »

_________________
Par l'Ombre, pour l'Ombre...

Et sachez que votre péché vous trouvera (Nb,32-23)
Je lancerai sur eux les calamités, j'épuiserai contre eux mes flèches (Dt,32-23)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kate McWild
Civil
Civil
avatar

Féminin Nombre de messages : 33
Age : 29
Race : Cyborg
Emploi : Nettoyeuse
Date d'inscription : 23/06/2007


Age: 4
objets: Une Claymore, un flingue ornementé, un tanto et un briquet d'argent
niveau de vie:
20/50  (20/50)

MessageSujet: Re: Soirée d'orages   Ven 2 Nov - 1:41

*Non mais pour qui il se prend lui ?*


Passablement énervée par sa présence obligée dans ce lieu qu'elle détestait à cause de cette foutue pluie à la c**, Kate n'était pas exactement des plus ouvertes à la discussion amicale en ce moment, et les étrippoirs qui servaient de paluches à l'ange noir n'étaient pas vraiment là pour la détendre.


Cependant Kate lâcha la poignée de sa lame, afin de tester l'inconnu. L'attaquerait-elle, la pensant sans défense ? En effet, il ignorait à coup sûr qu'en lieu et place d'avant-bras, Kate avait deux fournaises ambulantes qui changerait son hypothétique agresseur en poulet rôti en moins de temps qu'il n'en faut pour dire "c'est cuit". Qu'il y vienne pour voir...


"Ce que je fous là ? Je cherchais à m'abriter de la pluie, tout simplement... Pourquoi cette question, j'ai l'air d'être la bonne du curé ou quoi ? Et pis t'es qui pour te croire chez toi ici ?"


Comme d'habitude, Kate n'avait pas pu laisser au vestiaire son impertinance et sa familiarité si dérangeante, notamment pour sa patronne qui était régulièrement consternée par son respect très limite d'une hiérarchie, si vague soit-elle...

_________________
Aussi douce qu'un feu de forêt, aussi gentille qu'une bombe atomique, aussi attentionnée qu'une coulée de lave, Kate Mc Wild, pour vous déplaire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iblîs
Civil
Civil
avatar

Masculin Nombre de messages : 38
Age : 29
Race : Chimère
Emploi : Assasin, espion et infiltrateur
Date d'inscription : 19/06/2007


Age: 18 ans avant la création
objets: un collier de cuir en ras du cou
niveau de vie:
10/50  (10/50)

MessageSujet: Re: Soirée d'orages   Mer 21 Nov - 16:01

L'impertinente jeune femme ne plut en aucun cas à Iblîs. La chimère resta d'autant plus sur la défensive. Pour qui ce prenait-elle cette pimbèche, venir comme ça dans un lieu saint et se comporter comme sous un abri bus ? On n'avait pas garder les cochons ensembles !! Non mais !

"Vous vous prenez pour qui ? C'est pas un défouloir ici !"

Certes, Iblîs n'avait pas aimé que l'importune monte le ton, mais lui aussi l'avait fait à l'instant. Il y a bien un proverbe qui dit "Cri si tu veux qu'on t'entendes, mais chuchote si tu veux qu'on t'écoutes !"
Et pour le moment, Iblîs voulait juste que la jeune femme le considère avec un peu plus d'attention.
Iblîs répondit quand même à la dernière question :


"Je suis le gardien de la chapelle, et vous vous êtes priée de vous contenir en ces lieux saints !"

_________________
Par l'Ombre, pour l'Ombre...

Et sachez que votre péché vous trouvera (Nb,32-23)
Je lancerai sur eux les calamités, j'épuiserai contre eux mes flèches (Dt,32-23)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kate McWild
Civil
Civil
avatar

Féminin Nombre de messages : 33
Age : 29
Race : Cyborg
Emploi : Nettoyeuse
Date d'inscription : 23/06/2007


Age: 4
objets: Une Claymore, un flingue ornementé, un tanto et un briquet d'argent
niveau de vie:
20/50  (20/50)

MessageSujet: Re: Soirée d'orages   Mer 21 Nov - 16:16

*Et voilà, encore une bête à bon Dieu coincée comme pas possible... Voilà pourquoi je déteste les églises...*


Kate ferma les yeux et prit une grande inspiration, histoire de se calmer les nerfs et de ne pas changé l'ange raseur en piaf rasé à la prochaine remarque, et quand elle les rouvrit, ses yeux ne jettaient plus des éclairs comme avant, même si un bref regard suffisait toujours pour se rendre compte qu'elle était dérangée, très dérangée...

"Et ben dis donc, on peut pas dire que tu sois aimable toi ! Pas étonnant que personne ne vienne jamais ici si tu les accueuille comme ça !"

Après un bref clin d'oeuil, elle reprit:

"Rassure toi, je reste pas longtemps, juste le temps que cette foutue pluie s'arrête. Je hais la pluie..."

_________________
Aussi douce qu'un feu de forêt, aussi gentille qu'une bombe atomique, aussi attentionnée qu'une coulée de lave, Kate Mc Wild, pour vous déplaire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iblîs
Civil
Civil
avatar

Masculin Nombre de messages : 38
Age : 29
Race : Chimère
Emploi : Assasin, espion et infiltrateur
Date d'inscription : 19/06/2007


Age: 18 ans avant la création
objets: un collier de cuir en ras du cou
niveau de vie:
10/50  (10/50)

MessageSujet: Re: Soirée d'orages   Dim 25 Nov - 14:31

Iblîs savait qu'en ces lieux, il devait se contenir. La dernière fois qu'il s'était laissé emporter par lé colère, l'homme en face de lui (pointant une arme sur la chimère, rappelons-le) avait implosé sous les ondes émises par Iblîs : effet de résonnance et POUF ! Le bandit avait littéralement redécoré la chapelle des ses abatis.

La chimère fut néanmoins surprise par le clin d'oeil de la jeune femme ; il s'attendait plus à ce que celle-ci lui pointe une arme sur le visage. Puisqu'apperement ils étaient bloqué là tous les deux pour un bout de temps, la pluie continuant à tomber en rafales dehors, il fallait bien passer le temps.

Iblîs baissa sa garde, et relâcha un peu ses ailes qu'il gardait refermées autour de lui. Il avança de quelques pas, puis s'assit dans les bancs, observant la jeune femme toujours debout dans le choeur de la chapelle, juste devant l'autel. Il entama la conversation, puisqu'il n'y avait rien d'autre à faire :

"Vous êtes humaine ou clone ?" demanda Iblîs.

Si l'intruse avait été une chimère, Iblîs l'aurait ressentit (ou sentit), comme un animal sentant la présence d'une autre bête.

_________________
Par l'Ombre, pour l'Ombre...

Et sachez que votre péché vous trouvera (Nb,32-23)
Je lancerai sur eux les calamités, j'épuiserai contre eux mes flèches (Dt,32-23)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kate McWild
Civil
Civil
avatar

Féminin Nombre de messages : 33
Age : 29
Race : Cyborg
Emploi : Nettoyeuse
Date d'inscription : 23/06/2007


Age: 4
objets: Une Claymore, un flingue ornementé, un tanto et un briquet d'argent
niveau de vie:
20/50  (20/50)

MessageSujet: Re: Soirée d'orages   Dim 25 Nov - 16:23

Au moins l'emplumé semblait s'être calmé lui aussi. C'était toujours ça de pris, et ça permettrait à Kate de ne pas avoir à lui faire regagner le Paradis qu'il n'aurait jamais dû quitter, et certainement pas pour se retrouver dans les bas-fonds de la métropople 44.


Cependant, un malheur n'arrivant jamais seul, il commença à se montrer passablement curieux, trop curieux.


"On t'as jamais appris que la curiosité était un vilain défaut ? Faut croire que non, raaah ces jeunes...


Et puisqu'en bon âne bâté tu vas pas me lâcher la grappe avant que j'te réponde, je suis une cyborg tout ce qu'il y a de plus cyborg. Modèle unique en plus ! Enfin faut croire..."



Kate, en disant cela, alla vers un des piliers de part et d'autre de la nef et s'adossa contre ce dernier, histoire que l'attente sois plus confortable...à condition que l'emplumé reste bien sage toutefois... S'il ne poussait pas plus loin ses investigations, il n'y aurais aucun risque que ça se passe mal.


Enfin presque...

_________________
Aussi douce qu'un feu de forêt, aussi gentille qu'une bombe atomique, aussi attentionnée qu'une coulée de lave, Kate Mc Wild, pour vous déplaire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iblîs
Civil
Civil
avatar

Masculin Nombre de messages : 38
Age : 29
Race : Chimère
Emploi : Assasin, espion et infiltrateur
Date d'inscription : 19/06/2007


Age: 18 ans avant la création
objets: un collier de cuir en ras du cou
niveau de vie:
10/50  (10/50)

MessageSujet: Re: Soirée d'orages   Jeu 6 Mar - 13:44

Iblîs se détendit lorsque son interlocutrice lui annonça qu'elle était une cyborg ; les humains le répugnant au plus haut point. C'était compréhensible rien qu'en voyant son état de chimère ! Et il en voulait toujours autant, sinon plus, aux scientifiques l'ayant exploités. Et sa rage ne s'éteindrait pas avant d'avoir exterminé les coupables de sa souffrance. Depuis son entrée au clan de la Tribale, Iblîs n'avait encore jamais croisé de "collègues", et ne le souhaitait pas tellement puisqu'il y avait de grandes chances pour qu'il tombe sur des humains, et à part Jill Logara, il n'en supportait tout bonnement et simplement aucun !

Il avait en face de lui une cyborg, et cela changeait grandement la donne. Le fait donc qu'elle s'adossa au pilier ne le marqua d'aucune façon, et il ne releva pas ce comportement. Dehors, la pluie tombait à tout rompre et il semblait que cela n'allait pas en décroissant. La chimère corbeau se leva et déploya ses ailes. Et d'un battement sec, il s'éleva dans les aires et se posa accroupis sur la rambarde de la coursive supérieure, juste devant les grandes orgues de la chappelle. De là-haut, il avait une vue d'ensemble des bancs, du choeur et de la nef.

Quelqu'un pénétra soudainement dans le saint-lieu, poursuivis par 3 hommes armés lui tirant dessus. Le malheureux, apparement une chimère au vue de son apparence mi-humaine mi-animale (panthère), était sérieusement blessé. Lorsqu'Iblîs vi cela, son sang ne fit qu'un tour : il sauta de la balustrade et atterit sur l'un des hommes armés, le tuant sur le coup. Il aggripa le suivant, juste à côté de lui, et serra sa main sur sa gorge sans l'éttouffer, juste assez pour le soulever de terre. A ce moment, il commença à crier ; une sonorité aigüe et stridente résonna dans l'église. Le pauvre homme emprisonné dans les serres du corvidé fut pris de convulsions, et la chimère intensifia son cri progressivement : les mouvements dée débattement et de souffrance de sa victime s'accroissait avec le son, jusqu'à ce que la tête du malheureux se brise comme du ver, répandant le contenu cervical sur le carrelage de la chappelle. Iblîs lacha le coprs inerte, et se tourna vers le dernier homme, encore debout près des grandes portes, paralysé d'effroi.

_________________
Par l'Ombre, pour l'Ombre...

Et sachez que votre péché vous trouvera (Nb,32-23)
Je lancerai sur eux les calamités, j'épuiserai contre eux mes flèches (Dt,32-23)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kate McWild
Civil
Civil
avatar

Féminin Nombre de messages : 33
Age : 29
Race : Cyborg
Emploi : Nettoyeuse
Date d'inscription : 23/06/2007


Age: 4
objets: Une Claymore, un flingue ornementé, un tanto et un briquet d'argent
niveau de vie:
20/50  (20/50)

MessageSujet: Re: Soirée d'orages   Sam 8 Mar - 19:54

*De plus en plus désagréable ce type... En plus de frimer en montrant que Môssieur a des ailes et que Môssieur peut voler, lui et gnagnagna, il était me casse les oreilles ! Les pieds ne lui ont pas suffit ?*


Même quasiment à l'autre bout de la chapelle, c'était extrèmement déplaisant, aussi décida de sonner les cloches au piaf tapageur qui commençait à s'ébattre dans des tripes qui ne lui appartenaient même pas ! Quel manque de savoir vivre décidement...

Elle s'approcha lentement, histoire qu'il ait le temps de réaliser qui venait dans son dos, il en aurait bien besoin, il paraissait avoir pas mal de cases en moins, c'était le moins qu'on puisse dire. Une fois assez proche de l'emplumé frappadingue, elle tapota de l'index contre son épaule, histoire de requérir l'attention du vilain petit canard, puis se tapota la tempe du même doigt, avant d'enclencher les hauts parleurs qui lui servaient de cordes vocales, fragiles et délicates :


"NOM DE DIEU, C'EST PAS BIENTOT FINI CE FOUTU BORDEL, TU VEUX ME CRAMER MES CIRCUITS ?"


Elle fut satisfaite : malgré le boucan infernal, il semblait avoir entendu le message. Elle se recoiffa légèrement, lubie d'ex femme, tout en en profitant pour assassiner virtuellement son interlocuteur du regard en sortant son regard assassin du dimanche.

Décidément, la gentilesse ne lui allait pas vraiment...

_________________
Aussi douce qu'un feu de forêt, aussi gentille qu'une bombe atomique, aussi attentionnée qu'une coulée de lave, Kate Mc Wild, pour vous déplaire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Soirée d'orages   

Revenir en haut Aller en bas
 
Soirée d'orages
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Début de soirée en milieu hostile ...
» Une soirée à l'auberge (libre)
» Fin de Soirée improvisée Sophie /Virginie
» 2eme soirée "So glam" [ ouvert a tous ]
» [SUJET TERMINE] 4 but 2 - La soirée de l'improbable |Chase/Apollo/May/Ange|

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
l'alliance des cités obscures :: La ville basse :: Le quartier historique :: La chapelle-
Sauter vers: